Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

c'est reparti

c'est reparti

Le ciel est orange.

C'est joli, orange.

J'aimais bien bleu aussi. Orange ou bleu ça me va. Et les petits nuages d'hier c'était pas mal.

C'est  joli aussi d'en bas, le ciel.

Heureusement, parce que de mon landau, je ne vois que ça, le ciel.

Et puis le haut des choses. Des gens par deux, comme ces deux-là qui gagatent au-dessus de moi.

Bon, moi je suis tout seul, mais c'est provisoire. D'après ma feuille de route, je sais bien que je vais avoir une petite sœur dans deux ans.

Elle était pas vraiment charmée, Mina. Elle a même carrément engueulé notre référent :

- dis donc, Charlie, t'as pas autre chose ? J'en ai marre de faire équipe avec ce gros naze

- le gros naze, c'est moi ? J'ai dit.

- qui veux-tu que ce soit ? a rétorqué la mignonne. On a déjà été frangins dans les champs de coton en Alabama, du temps du Klan, époux potiers à Herculanum, neveux d'Attila, j'en passe et des meilleures ! Et chaque fois, c'est moi qui ai dû assurer !

- bon bon, a dit Charlie, moi je vous donne votre feuille de route, parce que c'est le règlement, mais c'est pas moi qui décide, vous savez bien.

Et puis, consolez-vous, vous savez bien que vous l'oublierez complètement, votre feuille de route, du jour où vous saurez parler ! Et, comme chaque fois, tout sera frais et neuf pour vous !

Alors bon, comme je ne parle pas encore, je peux pas les prévenir, ces deux-là, au-dessus, qui  roucoulent et ont vraiment une bonne tête !

Pourtant je sais que dans trois ans ils vont partir chacun de leur côté ! Et lui, on ne le verra plus qu'aux vacances, Mina et moi.

Mais oui mais oui, je vous aime, tenez, je vais même me fendre d'un sourire.

Ils sont aux anges.

Forcément.

Et allez, je vais piquer un petit roupillon, parce que le ciel orange, ça va bien un moment.

cliché pictozoom

Si on m'avait dit
ce qu'il faut de sanglots pour un air de guitare,
je ne suis pas sûre
que j'aurais choisi de naître…

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Elsaxelle 15/08/2019 11:48

Dama Nature nous offre sans cesse mille merveilles

monsieur R 21/04/2019 12:52

Dis donc c'est pagaie la mets-ta-psychose , c'est la galère il faut ramer combien pour qu'on soit coule ? Heureusement il y a des poetes et j'aime Emma, elle assure bien dans ce domaine. :)

Chinou 20/04/2019 21:08

Une petite soeur dans deux ans ? Il faut avoir de la patience mais ce ciel moutonneux va l'aider.

marine D 20/04/2019 08:37

Un ciel qui rayonne en beauté, un ange passe, passera, et nous gardons nos sanglots...

Max-Louis 18/04/2019 19:58

Bon jour,
Cela me rappelle sous un autre angle : Matrix. (le monde que nous vivons n'est pas celui que l'on croit).
En tout cas un texte qui nous fait basculer dans le fantastique ... :)

Pascale MD 18/04/2019 18:38

Superbe cette photo de ciel bien orangé ! Il est magnifique.
Très beau texte également.
Bonne soirée Emma

Mony 18/04/2019 10:26

Ah, la réincarnation, elle peut faire rêver ou flipper et pourtant on s'y accroche à cette vie pas toujours (souvent ?) idéale. J'aime beaucoup ce récit.

Mimi 18/04/2019 09:13

La trace de l’ange ou ses mots avant le grand saut dans l’oubli.... J’aime beaucoup.

antoine delmonti 18/04/2019 09:04

Vue du ciel et des parents depuis un landau ! Tout un programme, parfaitement réussi !

Edmée De Xhavée 18/04/2019 08:44

Oh mince, j'ai adoré ce texte, avec mon café du matin rien ne pouvait être mieux! Quelle feuille de route, ha haha... Mais "ça tient la route", ton histoire. Bravo!

Quichottine 18/04/2019 08:37

Se souviennent-ils vraiment longtemps de l'avant, avant de savoir ou de pouvoir parler ?
Je ne sais pas.
Mais ton texte me plaît beaucoup.
Passe une douce journée.

almanito 18/04/2019 08:04

Si on savait d'avance, il n'est pas certain que tout le monde voudrait vivre, pourtant on y tient à cette sacrée vie, à croire que sa lumière surpasse les ombres...

Michèle P 18/04/2019 07:35

A la fois, drôle, grave et tendre... comme j'aime. Merci Emma pour ce cadeau du matin