Trivial pursuit

  • Emma

Pour les impromptus littéraires sur le thème des points cardinaux

 

Quand on y pense, c'est bizarre, que je pleure à chaudes larmes quand j'entends : "Il était mon Nord, mon Sud, mon Est et mon Ouest ". Et que ça me touche moyen quand Marcel, MON Marcel, me dit " ma chérie tu es tout pour moi", les jours où il va y avoir foot à la télé.

Alors que ça veut dire exactement la même chose !

Question de mise en scène, explique le psy qui officie dans "Toujours jeune" à la dame qui culpabilise d'avoir plus pleuré à l'enterrement de Sue Ellen dans Dallas, qu'à celui de sa propre mère.

Bizarre, quand on y pense.

Bizarre aussi que Hugh Grant, qui  confie à la presse avoir autant d'énergie qu'une huitre, soit la coqueluche des ménagères de cinquante ans. (plus ou moins)

Il est mignon, certes, mais vraiment British. British lover ! Ça sonne bizarre cette expression.  

Et n'est-il pas bizarre que de nos jours on dise d'un homme qu'il est "mignon", alors qu'il y a cinquante ans il aurait fait le coup de poing pour moins que ça ?

Bizarre que je me souvienne des interviews de Hugh Grant, qui franchement ne hante pas mes rêves, alors que j'oublie où j'ai mis mes clés et autres informations nécessaires à ma survie ?

Bizarre d'appeler "culture" ce fatras hétéroclite de bribes charriées par ma mémoire à la surface d'une insondable ignorance, et qui me vaut des scores brillants au trivial pursuit. (Sauf en sport). C'est comme si les choses s'accrochaient désespérément entre elles deux par deux pour ne pas sombrer dans le marécage de mon oubli.

- Qui a écrit " à l'ouest rien de nouveau ?"

- Erich Maria Remarque ! En frimant bien sur "Erich" pour impressionner les jeunes générations qui peinent d'autant plus à compléter leur roue à camembert que nous avons l'édition 80 du trivial.

- Quelle réplique a rendu célèbre Arletty dans "hôtel du Nord ?" Eh oui, je sais.

- Qui joue le rôle de Cal dans "à l'est d'Eden " ?

Bien sûr que je le sais.

Et pourtant, même sous la torture, je ne pourrais rien dire de plus sur ces œuvres.

Bizarre quand on y pense, que vingt ans plus tard, je souvienne qu'un soir au bar, la grosse dame qui jouait du triangle au casino de Spa a dit que James Dean avait "un air en dedans", sans préciser sa pensée. Elle disait aussi que si Pierre Bachelet était né à Amsterdam, il aurait écrit "au sud y'avait les corons", et ça ne l'aurait pas fait.

Moi, j'ai dit bizarre ? Comme c'est étrange…

 

 

*

 

 

cathycaq 10/11/2013 14:23

Notre mémoire cliché nous sert bien parfois, pour le trivial pursuit en particulier. Tu me rassures quant à mon inculture... je me sens moins seule. Et tu me rappelles aussi le sketch des inconnus... Laurel et... HARDY !!! Merci pour ce bel article souriant. Bisous

Pascale☼Nokomis 07/09/2013 13:27

Tant d'étrangetés dans ce monde...
Bise et bonne journée Emma

Carole 06/09/2013 21:11

Là je vais me répéter : je crois qu'on voit toujours le monde à travers des "lunettes", celles des films, des livres, des conventions culturelles, etc.

Solange 06/09/2013 02:31

Impossible pour moi de voir la vidéo. Je suis comme Quichottine si je suis surprise par une question je bloque, mais en temps normal ça peu aller.Drôle ton texte.

flipperine 05/09/2013 19:02

un jeu passionnant mais je ne gagnerai pas souvent sur les questions d'histoires et de cinéma

Michèle 05/09/2013 18:38

Et oui Emma même dans le Sud Ouest, je ne perd pas le Nord, et j'ouvre mon portable pour ne pas manquer tes textes ! amitiés d'Oléron

Mony 05/09/2013 14:33

La culture, les connaissances, un fameux melting pot !

Martine27 05/09/2013 12:45

Très bien vu, il y a effectivement beaucoup de choses qui surnagent dans nos esprits sans que l'on sache trop où on a bien pu les pêcher.

Quichottine 05/09/2013 10:49

J'adore ton texte !
J'ai ri tu sais, car si je sais répondre à nombre de ces questions, je suis très mauvaise joueuse au trivial... parce que lorsque je dois répondre, comme ça, tu tac au tac, j'ai des blancs épouvantables. :(

Mais ça ne fait rien... je pense que la mémoire est ainsi. Elle aime nous solliciter quand nous ne la sollicitons pas. ;)

Passe une douce journée. Merci pour le moment passé.

Nina Padilha 05/09/2013 10:23

Ce que le cerveau emmagasine est très hétéroclite et l'agencement toujours imparfait.
Des choses remontent, allez savoir pourquoi, et d'autres restent cachées jusqu'au jour où...
Bisous !

jill bill 05/09/2013 09:49

Même souci emma avec le début de texte dans la bannière... la mémoire des choses... futiles parfois alors que les clés comme tu dis, cerveau machine complexe.... Atmosphère et Dean... et ce duo inoubliable Roger et Jean-Marc.... Merci emma

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog