Une lumière...

d'après le tableau de Magritte, proposé par Miletune

 

08-arts-to-magritte-principe-plaisir-big.jpg

L'homme dit :

Je sais, je peux.

Je suis Dieu.

 

Je sais créer le feu, la lumière, l'énergie.

Je peux plonger dans les abysses.

Les atomes, je les fuse et fisse

dans d'admirables pyrotechnies.

Je peux voler

plus haut que les oiseaux,

plus vite que l'éclair,

plus loin que la lune.

Je vois ce qu'on ne peut pas voir,

et même ce qui n'existe plus.

Je peux, d'un claquement de doigt,

ou un clic,

mobiliser des foules,

les faire danser,

ou marcher comme de braves petits soldats.

Je peux ôter la vie à  tout être,

et  fabriquer de beaux massacres sur écrans géants.

Je peux semer la vie dans des ventres séniles,

Je peux la créer sans parents.

Je sais transmuter en or

des cartes, des bourrins,

de la poudre, ou des filles.

 

Il répète :

je suis Dieu.

 

Puis il crie : "où t'as encore foutu mes lunettes ?"

Alors elle dit : "dans le tiroir, chéri, comme d'hab"

et grommelle in petto:

"Commence à me gaver celui-là !

Deux millions d'années

qu'il se croit sorti de la cuisse de Jupiter…"

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Adrienne 21/06/2017 20:10

ah oui :-) très drôle :-)

Quichottine 15/08/2011 08:58


MDR ! J'adore cette page et sa chute.
Heureusement qu'elle est là aussi !

Bonne journée, Emma. Bises.


Mireille 12/08/2011 17:13


Vraiment drôle ton poème! "Et Dieu créa la femme..." là, on comprend pourquoi! Amicalement, Mireille


Russalka 12/08/2011 16:17


Hé oui, les femmes... Le sommet du pouvoir n'est-il pas d'en avoir sur un tyran domestique?


louv'opale 12/08/2011 10:08


Excellent, incisif et très drôle.


aimela 12/08/2011 09:56


Tout "Dieu" qu'il est, il a besoin d'une femme pour le quotidien . trop drôle ton texte


sophie 12/08/2011 09:45


Trop drôle mais combien difficile sans doute d'accompagner "Dieu" au quotidien!


Nina Padilha 12/08/2011 07:57


Il se prend pour une lumière mais c'est un illuminé...


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog