la touche étoile...

Publié le 8 Juillet 2012

 

                   jjjj.jpg

 

Big Brother tout puissant,

que deviennent les blogs

dès lors que leur pilote

clique la touche "étoile" ?

Dérivent-ils sans fin,

petits vaisseaux fantômes,

dans le cyber espace ?

 

Oh, qu'une fois, une seule,

les vrais destinataires

des messages confiés

aux bouteilles à la mer

soient venus cheminer

dans les allées désertes

de ces jardins secrets

ouverts à tous les vents…

 

 

 
 
 
*

 

Rédigé par emma

Publié dans #vaguement poétique

Repost 0
Commenter cet article

almanito 09/03/2016 14:20

Tu me fais monter les larmes.
Certaines prairies sont plus denses et plus fleuries que d'autres, alors on ne peut les oublier, elles restent dans les coeurs Et dans le fond, le plus important, je crois, est d'avoir pu partager, une émotion avec d'autres, d'avoir su provoquer un rire ou une larme, voire des larmes de rire, comme tu sais si bien faire, toi. C'est sans doute la seule chose qui fait que nos vies ne sont pas si absurdes, même si elles ne sont que des bulles de savons...

Quichottine 09/03/2016 14:00

Ton message m'a beaucoup touchée... et même si j'avais lu déjà ce magnifique billet, je suis revenue te lire.
Les blogs peuvent s'effacer, leurs auteurs disparaître, mais il y a toujours chez ceux qui ont eu la chance de les lire, de les aimer, le souvenir des merveilleux moments passés.
Ne baisse pas les bras, Emma... et surtout, prends bien soin de toi.
Je t'embrasse très fort.

m'mamzelle Jeanne 09/03/2016 13:47

Profonde remarque.. que deviennent les livres lorsque le poète a disparu.. Ils sont là toujours présent chez ceux qui les ont aimés! Que deviennent les âmes lorsque le corps n'est plus ..ne sont-elles pas devenues les énergies qui animent ceux qui les prient ??
C'est cela en quel je crois.. tout en croisant les doigts..
Je te souhaite de te remettre très vite de ta grosse fatigue !!

jill bill 09/03/2016 13:44

Bonjour Emma... je rejoins les mots de Pastelle... On n'oublie pas un capitaine de blog qui a marqué la toile par ses beaux mots, ses beaux tableaux, ses belles photos... j'ai des aminautes qui ne sont plus ou qui ont fermé leur "jardin' pour x raison, oh oui j'y pense tjs... vie virtuelle, mais vie tout de même... ;-) merci Emma...

Pastelle 09/03/2016 13:29

On ne peut jamais savoir l'influence que peut avoir une seule note, ou même une phrase, une seule photo, sur le cours de la vie des autres. Certaines ont changé un peu de ma vie parce qu'ils ont apporté une réponse attendue à un moment précis. Alors même s'il n'y a plus de capitaine, et même si parfois hélas le capitaine a disparu, je ne les oublierai jamais... J'appuie sur la touche dièse et ils reviennent dans ma mémoire.

Quichottine 15/02/2014 09:59

Tu ne sais pas mais ce sera le sujet de mars de la Petite Fabrique.
J'espère que tu participeras.
Passe une douce journée Emma. Bises.

Jeanne Fadosi 14/02/2014 11:05

belle réflexion sans réponse évidente ...
que penser de qui est à l'origine des jolis petits cœurs fugaces qui ont animé un instant la trace du déplacement de mon curseur sur l'écran ?

flipperine 14/02/2014 00:00

c'est une question que je ne me suis jamais posée mais très certainement que la plateforme qui nous héberge au bout d'un certain temps ne voyant pas d'activités retire le blog du circuit

Nina Padilha 13/02/2014 15:24

Question à laquelle je ne saurais répondre...

Aimela 11/07/2012 11:09

peut-être qu'un clic hasardeux sur google nous en fera ressortir 1 qui sait ce que ce monsieur google nous réserve

jill bill 10/07/2012 20:34

Ce blog qui n'existe plus laisse un souvenir dans la mémoire de ceux qui l'on fréquenté... J'ai dans la pensée celui d'une suissesse qui a subitement disparue de la toile sans laisser mot
d'adieu... OB nouvelle révolution interroge les plus "vieux" qui avaient pris leur vitesse de crosière aux commandes de leur p'tit bateau... Qu'en sera t'il avec la nouvelle plateforme...
réapprendre, à mon âge, bof... ! Merci Emma

Miche 10/07/2012 04:23

Ce qui a, un moment, participé à fabriquer la toile, fait à tout jamais parti de cette toile toujours changeante...
o)))

Solange 10/07/2012 00:36

J'ai dans mes liens quelques blogues qui ne fonctionnent plus et je ne peux me décider à les enlever.Comme si j'avais peur de perdre définitivement des amis.

Carole 09/07/2012 17:16

Je crois que tu as raison de parler de "bouteilles à la mer" : on "lance" sur les blogs des mots, des images, des morceaux de vie, pour qu'ils existent un peu plus loin que nous. Alors, après la
mort, c'est bien qu'ils continuent un peu leur parcours, avant de s'éteindre doucement,enfouis sous les strates que dépose peu à peu le temps, et google.
Mais ce que tu dis des blogs, on pourrait le dire de toute publication : combien de livres venus jusqu'à nous par hasard, et dont l'auteur est mort et oublié.
Bouteille à la mer, son oeuvre cherche son rivage, et le trouve parfois.

Nina Padilha 09/07/2012 13:03

Le blog d'Albéroz, toujours là, mais lui est maintenant dans une autre dimension...

Suzâme 08/07/2012 20:52

Bonsoir,
Ton poème exprime tout ce qui nous tourmente en ce moment avec Overblog qui va nous imposer une version à l'américaine, sans communautés. Dans mon dernier poème "Une autre empreinte", j'évoque la
remise en questions et je propose des liens. Hauteclaire recherche le meilleur moyen de s'adapter. Merci d'avoir choisi notre communauté. Bisous. Suzâme

valdy 08/07/2012 13:22

Ce message intersidéral est parvenu jusqu'à moi. Alors, je l'ai arrêté dans son vol infini, l'ai contemplé pour sa beauté interrogative. La main clapotant sur le clavier, je le laisse maintenant
vagabonder vers d'autres jardins secrets
Belle journée à toi Emma :)

md 08/07/2012 13:06

"ground control to major Tom"...les cybers messages se perdent dans les galaxies, mais tout comme le big bang, ils reviendront un jour...enfin, j'aime à le croire !

Mony 08/07/2012 10:42

Comme les vieilles photos ou les vieux films, ils seront des témoignages d'une certaine époque.
Solution : donner des instructions à un proche avant le grand voyage vers les étoiles et d'un clic il pourra alors effacer toutes traces de notre passage dans le cyber espace.

Quichottine 08/07/2012 09:53

C'est une question...

Mais il est difficile de trouver la réponse.
Je me demande toujours, lorsque je vois un blog à l'abandon, si celui qui déposait là mots et images, est encore là, pas loin, insouciant.

Ce qui est une autre question...

Douce journée, Emma.