mon psy et moi

 

                    pureté

 

- Je préfère le fauteuil en altuglas, si ça vous fait rien.

Que les choses soient claires, c'est pas moi qui ai voulu venir. C'est mes parents qui me tannent, surtout ma mère. Alors bon, pour avoir la paix...

Parce que je ne suis pas malade, pas du tout ! Au contraire je suis bien plus lucide que vous tous qui crapotez dans les miasmes et vous fricassez le museau à longueur de journée !

 Vous, je ne sais pas si vous fricassez des museaux, mais je le suppose, quand vous êtes en civil : de nos jours on ne peut plus y échapper. Et smac et smac aux collègues dont on n'a rien à secouer, ni eux de nous, d'ailleurs, et smic smic dans le vide aux pimbêches de tout poil.

Poil ! Tiens, voila un mot parfaitement répugnant. Poil ! Vous regardez ça au microscope, ya plein de bestioles qui font l'ascension. Pareil pour la peau : dans vos empreintes digitales, c'est le Paris Dakar des champignons et acariens.

Pas les miennes, ça je peux l'affirmer, nickel mes empreintes ! Et c'est du boulot, je vous assure d'astiquer ça aux lingettes désinfectantes. Mais la santé est à ce prix ! Pensez à ces inconscients qui échangent la grippe A contre une  maladie de peau rien qu'en se serrant la main. 

Ce qu'il y a de bien avec les psys, c'est qu'ils ne vous interrompent pas, mais aussi qu'il ne vous serrent pas la pince.

Je sais, vous vous dites que je me suis fourvoyée : chez vous, c'est pas trop le lavage de mains qui vous botte, mais les bonnes grosses névroses liées aux bons gros secrets de famille.

 Mais avant vous, j'ai essayé deux comportementalistes. Enfin quand je dis "je", c'est ma mère qui avait pris les rendez vous...

 Le premier avait des fauteuils en velours, vous imaginez ? microcosmos en live !!!

 Le deuxième, ça allait à peu près, formica vintage dans la salle d'attente, mais des méthodes d'une violence !!! La première fois il m'a fait tremper les mains sans regarder dans un sac de talc. 80 euros la boîte de talc ! Et encore, je pense qu'il doit le recycler. La deuxième, il  m'a plus vue.

C'est par ma copine Karine qu'on a eu vos coordonnées. Elle, elle fait de la dépression à l'envers, jamais aussi contente que dans la pluie ou  du brouillard. Le soleil ça la rend dingue. Elle dit que son analyse lui fait du bien, qu'elle a enfin compris que sa grand-mère a trompé son grand père, ce qui, à mon avis, lui fait une belle jambe. Elle angoisse toujours sur les incertitudes de sa génétique, parce que sur la carte postale ornée d'un coeur quelle a trouvée dans le vieux missel de sa grand mère, c'est simplement écrit "devinez qui ?"

 En fait, ce qui m'a décidé est qu'elle m'a dit que vous êtes meublé en altuglas. Philippe Starck, quand même.

Pour en revenir à ce qu'ils appellent "mon trouble", avouez que je ne fais que mettre réellement en pratique ce qu'on nous serine partout !  C'est vrai que c'est épuisant de prendre six douches par jour, mais l'hygiène l'exige. La pureté ! Moi je vis en accord avec mes principes. C'est une éthique. Je me défends contre l'ennemi de l'extérieur.

Ma petite soeur ( ça m'étonnerait pas que ma mère vous l'amène un de ces jours), elle se défend contre l'ennemi de l'intérieur : le gras, qui vous transforme en otarie, enrobe les organes et tapisse les vaisseaux. Répugnant quand on y pense.

Ah ah !!! Vous vous demandez sans doute comment sont nos parents ?

Tout ce qu'il y a de plus normaux. Sont dans l'eau tiède, et bien contents d'y être. Du genre "j' suis pas raciste mais..."

...................................................

 

- On en reste là pour aujourd'hui. Non non, je ne reçois pas d'argent, glissez les billets dans cette enveloppe que vous mettrez dans ma boite à lettres en sortant...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Quichottine 19/06/2013 14:04

Je ne suis jamais allée chez un psy... je me demande si je préfèrerai m'y trouver dans un fauteuil en velours ou sur du plexiglas...

En tout cas, tu croques à merveille la scène, comme toujours.

Sagine 18/06/2013 15:21

Il a dû être bien fatigué, le psy, après cette séance.
J'espère que l'enveloppe était bien garnie pour payer la déco.

Carole 16/06/2013 01:17

Les TOC, on n'imagine pas le nombre d'enfants concernés, et il ne s'agit pas seulement de se laver les mains, parfois c'est bien pire. Cauchemardesque, en fait. Mais destiné à éviter des angoisses
bien plus cauchemardesques encore, disent toujours les psychiatres.

cathycat 15/06/2013 21:11

Hi hi, toc toc cette histoire !!!... j"adore... Bisous

flipperine 15/06/2013 17:07

on a parfs bien besoin d'eux ils peuvent nous aider beaucoup mais il faut que le courant passe

Solange 14/06/2013 15:38

Je me croyais maniaque, mais je vois qu'il se fait pire. Belle lecture comme toujours.

Eglantine lilas 14/06/2013 15:25

un bon moment de lecture...j'adore le ton ...proche de la réalité ou pas j'ai adoré cette façon d'écrire j'aurai bien aimé écrire moi même cet article tellement il me botte...botte ça ne ce dit pas
tant pis !...je vais aller farfouiller dans les autres articles, mais rhoo oui je me suis lavée les mains avant de tourner les pages ...il y a juste que mon clavier est un peu poussiéreux c'est
grave ?

Aimela 14/06/2013 11:58

Je connais les psys ils sont aussi barges que nous " pauvres malades ( rires)

louv' 14/06/2013 08:52

Une caricature très rigolote de nos travers, j'adore !

Mony 14/06/2013 08:01

A première vue amusant mais au final hyperréaliste face à nos comportements. Bien croqué, Emma ! (attention, ne pas oublier de bien se laver les dents)

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog