parler du nez

réédition

parler du nez, c'est mission impossible après les géants

mais on peut s'amuser

 

Parler du nez sans utiliser la lettre E

Discours du blair

Il avait un grand, un grand…

Un grand blair, oui,

Fort long

Un roc, un pic, un cap

Un pif à piafs !

Humant blizzards, aquilons,

mistral aussi parfois,

il guidait marins ou paysans.

Un vrai gnomon aussi :

Rubicond, il indiquait

Trois pastis un quart,

soit midi.

Ninon, qui passait par hasard

Un soir fort tard

"Aux trois canards"

S'y accrocha sans façon,

Pour toujours ...

Un grand blair, dit-on,

vaut bon contrat d'amour

 

Parler du nez sans utiliser la lettre A

 

Disons-le tout net : pour votre nez, vous pouvez remercier père et mère.

Cette bosse, sur un nez grec, c'est moche, sur un bourbon comme le vôtre, c'est horrible.

Et de profil, le bout touche le menton.

Hi Hi, vous nourrir doit relever de l'exploit !

Que dites-vous ? c'est un confrère qui vous fit ce nez ? Misère, c'est criminel !

Comment ? Plus fort ! Ok c'est difficile pour vous de prononcer, j'en conviens.

Quoi ? Ce nez, c'est mon oeuvre ? Et vous me poursuivez en justice ?

Quelle honte ! une minute : je relis le dossier. De votre nez trop fin, impersonnel, je fis celui-ci, délicieusement recourbé, et vous êtes mécontente ?

Poursuivez donc, très chère, si vous l'osez : mon frère est procureur, mon père au ministère, et mes fils sont boxeurs !

 

Parler du nez sans utiliser la lettre I

 

Ah belle Cléopâtre, du vôtre encore on jase.

Vous menâtes par le nez tous les beaux généraux

de la grande Rome, en seyante jupette.

Partout, en toute époque, combattant au repos

Réclame amphores et almées. Alors, ce nez,

Peut-être que plus court, peut être que plus long…

Allons, Pascal, du flacon, on se fout, pourvu…

 

Parler du nez sans utiliser la lettre U

 

- Oh oh oh ! Votre majesté est admirable montant ce gros baril comme cheval ardent!

La majesté de Votre Majesté, ainsi fièrement cambrée, dépasse celle de Napoléon devant le pont d'Arcole.

En avant ! semble dire votre trogne, resplendissante comme l'ostensoir de la chapelle.

En avant, nez cramoisi, vers l'olympe de Dionysos, la vigne sacrée, le nectar des amygdales, l'ivresse des riches, l'amnésie de la misère.

Enfin roi, le pinard !

 

- Bon Marcel, je comprends ta fierté d'avoir été fait ce matin chevalier de taste vin de Cigalon les olivettes, mais là, stop ! J'ai fait dix photos, tes potes apprécieront ; mais le repassage n'attend pas !

 

Parler du nez sans utiliser la lettre O

 

Il en avait du flair, l'inspecteur Labavette !

Et du nez, il en faut, dans certaines enquêtes.

C'était un fin limier, et il avait du pif.

Il reniflait la piste du tapin et du kif

Dès qu'un de ses indics le mettait au parfum.

Quelques bavures, inévitables dans ce turbin

(car qui n'a jamais eu un verre dans le nez ?)

Une manière musclée de tirer les vers du nez…

Mais l'un dans l'autre il eut une carrière exemplaire.

Et sans ses supérieurs, qui l'avaient dans le nez,

Sa fête de retraite fut restée légendaire,

Avec du vrai champagne, et même des canapés

Au lieu de cacahuètes et de verres en papier…


—Voilà ce qu'à peu près, Edmond, vous m'auriez dit
Si vous aviez eu moins de lettres et d'esprit ...

cathycat 14/01/2017 15:12

L'exercice était difficile et tu l'as multiplié par cinq ! On pourrait croire au masochisme mais tes mots ont l'air de glisser sans souffrance et sont un régal à la lecture. Bravo !!!!

Dominique 14/01/2017 08:13

Compliments ! Tu as du bien t'amuser j'imagine ! Et puis cerise on the cake : c'est amusant, très !

almanito 13/01/2017 21:39

Je viens de tous les relire, fascinant et maintenant que j'ai essayé, je mesure encore plus l'exploit. Quel est l'absence qui t'a posé le plus de difficultés?

Galet 06/01/2017 10:04

Puisque voilà une occasion de revenir, j'ai relu avec encore beaucoup d'attention et d'admiration ce (ces !) morceau(x) de bravoure ! Un pur délice !

almanito 06/01/2017 08:54

Tu as fait très fort, je te tire mon chapeau car en plus du respect du jeu, les textes sont tous pleins d'humour.

Galet 25/08/2013 17:09

Du grand art, Dame Emma ! Tu as même osé le E !!! ;-)

Et je rebondis sur ce que tu me dis ailleurs : je me moque éperdument du nombre de mes lecteurs, je suis si peu assidue sur mon blog... Pourtant quand il s'agit de participer à une grande cause - Rêves d'enfants en l'occurrence - je le regrette. Mais c'est aussi vrai que je suis la seule à blâmer ! Je ne porterai pas le cilice pour autant !
Merci de t'être arrêtée chez moi un petit moment...

fransua 25/01/2013 19:40

bravo pour ta performance, c'est un exercice pas facile du tout

Denise Doderisse 22/01/2013 22:16

Juste un petit coucou et un grand merci...mais je reviendrai pour lire tes articles de plus près

valdy 22/01/2013 08:46

Oh Emma, j'en suis toute ébaubie.
Et Edmond, qui fît revivre le Gascon, dirait de même.
Cette tirade du pif revue à la Emma mérite elle aussi, champagne et pièce montée ;-)
Chapeau, Dame Emma
Jusqu'au clin d'oeil final à l'auteur, plein d'esprit. Ah Emma, c'est la classe ...

Domidel 19/01/2013 11:18

Ca sent le talent à plein nez !
Bravo pour ces différentes prouesses, c'est un régal !

Aimela 16/01/2013 11:21

j'ai vu un petit u dans le texte sans u, est-ce fait exprès pour voir si on suit bien ? ( rires) cela ne m'empêche pas d'applaudir pour cette performance car c'est très difficile d'enlever une
voyelle

Solange 14/01/2013 22:10

C'est un gros défi se priver d'une voyelle et tu as réussi à les éliminer l'une après l'autre.Bravo.

Nina Padilha 14/01/2013 10:20

Belle prouesse !
Je me suis régalée à te lire.
Bravo !

Mony 13/01/2013 18:11

C'est bon de sourire de ce pif au milieu de la figure.Bravo pour la performance.

flipperine 13/01/2013 17:48

dans la premier sans le a je trouve gracieusement
autrement défi réussi

Martine27 13/01/2013 10:11

Belle déclinaison !

Quichottine 13/01/2013 09:27

Joli !
Il fallait le faire et ce n'est pas toujours évident de supprimer des lettres !

Bravo, Emma !

J'aime bien Cyrano, ces pastiches sont superbes !

Passe une douce journée.

jill bill 13/01/2013 08:33

Ah le tarin d'Edmond, mes félicitations pour cet appendice maison emma !!! Clap clap !

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog