Marche à l’ombre

pour les impromptus littéraires

 

p.jpg


Je suivis ce mauvais garçon
qui sifflotait mains dans les poches,
une chanson qui prétendait
qu'à la Bastille on aime bien
Nini peau d'chien.
Moi je veux bien.
Je suis son ombre.

 

C'est un mauvais garçon, il a
des façons pas très catholiques.
Les poings dans ses poches crevées,
il serre une pomme, et un couteau.
Sur son bras maigre,
un tatouage :
" Pas vu pas pris "

 

L'avait connu ni père, ni mère.
Il file, et moi sur ses talons.
D'un conducteur des omnibus,
Il a crevé panse et sacoche,
A la Bastoche.
Moi j'le filoche,
Je suis son ombre.

 

Y' a pas mieux qu'un mauvais garçon
Pour donner l'grand frisson..
On l'app'lait Rose, elle était belle.
D'un coup d'surin lui troua l'ventre,
Marchait pas droit.
Et marche à l'ombre,
je suis son ombre.

 

Quand la veuve tendra son panier,
pour recevoir ses cheveux blonds,
et ses yeux très clairs grand ouverts
N'ayez coeurs pour lui endurcis,
Frères humains.
L'avait que moi
Sur cette terre…

 

(avec l’aide de G.Apollinaire, A. Bruant, H. Garat, A. Rimbaud, R. Asso, M. Ogeret, Renaud, F. Villon)

 

 

Parisianne 10/04/2012 11:09

Bravo ! J'aime beaucoup !
Les Impromptus aussi d'ailleurs, il y a trop longtemps que je n'ai pas participé.
Anne

chloé 02/04/2012 21:21

Superbe ce texte Emma et beaucoup de plaisir par la même occasion de ré écouter les mauvais garçons! Merci pour ce bon moment. Chloé

armide+Pistol 23/03/2012 04:00

Il me semble l'avoir croise, ce mauvais garçon.

louv' 19/03/2012 09:57

Un régal ce melting-pot de mots célèbres ! Bonne semaine Emma.

M'annette 19/03/2012 09:37

un très bel assemblage,
des clins d'oeil bien ciblés..
Bravo, bisous

valdy 17/03/2012 12:33

Cette fraternité dans la misère et dans la quête de l'amour m'a fait frissonner Emma,
Bravo !

Solange 16/03/2012 22:17

Belle composition et tu ne choisis pas n'importe qui pour t'accompagner.Bonne fin de semaine.

aimela 16/03/2012 20:47

c'est bien d'être aidée pour ce poème, étaient-ils des mauvais garçons ? ( lol)

Nina Padilha 16/03/2012 15:42

Pourquoi les mauvais garçons ont-ils tant de charme pour les jeunes filles ?
L'attrait de l'interdit ?
Le frisson du danger ?

Mony 16/03/2012 11:44

Excellente idée et bien développée.

Quichottine 16/03/2012 11:10

De jolis rappels... J'ai aimé retrouver dans tes mots des chansons que j'aime bien.

Merci, Emma.
Passe une douce journée.

Lorraine 16/03/2012 10:21

Bonjour, Emma, je n'ai pas été sur les Impromptus cette semaine, mais je me régale de ton "Mauvais garçon" dans lequel j'ai reconnu plusieurs personnages (y compris Henry Garat!)adaptés à ta sauce
poétique! Basée sur les paroles de personnages, arrangées comme il se doit, ton texte est excellent. bravo!

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog