les temps modernes.

  • alinea
  • société

  pour Miletune,   cliché Eisenstaedt

 

 

eisenstaedtsonyahenie19de9.jpg

 

Pas mécontent.

Pas mécontent du tout, Eusébio, le patron du BelAlpRitz, quand il contemple sa brigade de serveurs : quel style, quelle classe, quelle efficacité !

Certes, ils ont tendance à se mouvoir d'une façon synchronisée, ce qui transforme souvent  la salle du restaurant en scène de comédie musicale, mais les clients adorent.

Un gros investissement, mais amorti en dix ans, vu qu’on n’a pas à les rémunérer, les clones.

 Il suffit de les nourrir. Quant au logement, c’est peu de chose, un dortoir aménagé dans les combles.

Ah non, il ne regrette pas les anciens serveurs : rien que des problèmes : chamailleries, jalousies, revendications, tire au flanc !

Ceux-là : Paulo 1, Paulo 2, Paulo 3.... descendent comme un seul homme à 7 heures pile, et se mettent aussitôt à disposer les nappes sur les tables, avec leur éternel sourire un peu niais.

Il les a choisis sur catalogue parmi les sujets "neutres" : taille, poids, allure… et en un mois,  le centre de conditionnement de Zurich (un des plus réputés au monde) les a impeccablement programmés "serveurs".

Un seul petit problème : sur le lot de 15 de sa commande, l'un s’est échappé. Mais à "Zurich high technology", ils avaient été réglos, on lui avait remboursé.

Ça arrive encore de temps en temps, ces petites malfaçons, liées à des gènes sauteurs, qu'on ne sait pas encore complètement maitriser : certains clones ont hélas un peu de jugeote,  malgré les précautions prises. Ils ne vont  pas bien loin en général, à cause du tampon tatoué sur leur poignet. Mais il est alors impossible de les reprogrammer, parait-il.

 Eusébio pense à Paulo 15 en cavale... il se demande ce qu’ils peuvent bien devenir, les clones malins, une fois rattrapés. Mais il écarte vite cette pensée...

Ainsi que le proclame la plaquette hologramme qui flotte dans la salle d'accueil de ZHT : "Le 21e siècle a vu la révolution informatique, mais le 22e promet d’être celui de la révolution sociale, et l'optimisation du travail par le clonage humanoïde, dans le respect des lois d'éthique et religieuses, pour qui seuls les êtres doués de pensée sont humains."

Et en effet, les équilibres mondiaux ont basculé depuis qu'il est possible de faire travailler pour rien une main d’oeuvre pratiquement illimitée. D'ailleurs l'économie chinoise est en régression, le clonage n'est pas du tout, mais alors pas du tout leur priorité ! 

Mais qu'est-ce qu'ils font, ces blaireaux, collés contre les vitres du restaurant, alors que les clients du déjeuner vont bientôt arriver ? D'autant que de là, on ne voit que  la patinoire, et elle est fermée le matin.

Pourtant il y a bien un patineur, fameux même ! Il enchaîne pirouettes, axels,  salchows, et boucles piquées ! Un champion, le gars.

Mais ? mais ! mais oui… c'est Paulo 15 !

Alors là, ils vont m'entendre, à ZHT ! ça, ça  n'est pas un aléa  de clonage, mais carrément une erreur de programmation ! Voire un sabotage ! et ça, c'est beaucoup plus grave, ça remet en question la sécurité de toute la filière !

 

 

Pierre 30/09/2011 14:59


Dans ce monde à la "matrix" il y aura toujours des rebelles et des récalcitrants et c'est tant mieux. J'ose pas imaginé des infirmières et des aides-soignantes de ce genre dans un hôpital!
Bien vu ça fait un peu froid dans le dos.
bonne soirée


valdy 29/09/2011 20:04


Un "Blade runner" avec la classe d'un serveur du Ritz ... il n'y a que toi pour trouver cela Emma ...
Et j'adore la pirouette finale, rebondissement clonique !
Bonne soirée à toi,
Valdy


Solange 27/09/2011 20:34


Agréable à lire, peut-être un peu inquiétant si on pense que peut-être bientôt...Bravo pour l'idée.


sophie 26/09/2011 08:23


J'imaginais tout à fait que N°15 allait apparaître à la fin! Quelle imagination Emma...
Belle journée.


Monette 24/09/2011 20:05


"Le meilleur des mondes", on y est, le pire arrive...


Armide+Pistol 24/09/2011 13:17


C'est aujourd'hui la veille...


Dan 24/09/2011 11:12


J'ai relu et encore apprécié. Bises Dan


Martine27 24/09/2011 10:21


Ecrit avec humour, mais ça fait quand même froid dans le dos


Quichottine 24/09/2011 08:55


Je ne m'attendais pas à ta chute...

J'espère que nous n'en viendrons jamais là.

Une belle nouvelle, en tout cas.

Passe une bonne journée, Emma.


Nina Padilha 24/09/2011 08:09


Pas mal !
Pas mal du tout !
Un peu angoissant si on pense que tout cela est plausible...
Bonne journée !


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog