Les graines de rêve

Publié le 20 Octobre 2011

 

participation au recueil :  la boite à rêves, de Quichottine, autour d'un dessin de Solizaan

 

1.jpg

 

Coucou !

Coucou ! Oui, c'est bien à toi que je parle.

Je parie que tu te demandes quelquefois à quoi peuvent bien servir les grands moulins dont on voit les ailes tourner dans les campagnes, alors que depuis longtemps, tu sais bien, la farine sort d'usines modernes.

En effet, le blé n'est plus moulu dans les grands moulins à vent,  mais la boite à rêves existe toujours.


Quoi, tu n'y crois pas ?


Je t'assure que c'est la vérité pure.

Il y a toujours eu, derrière la meule, une boite invisible : la boite à rêves.

 

Quand on interrogeait le meunier, il retirait son bonnet, se grattait la tête et prenait un air bête :

- une boite à rêves ? Ma foi, je ne sais pas de quoi vous parlez…

C'est qu'il était lié par un pacte secret, le meunier, et il ne pouvait pas parler. Un pacte avec les fées.


Eh oui, je suis sûr que tu n'as jamais pensé à cet aspect pratique, mais il faut bien que les fées aient un endroit sur la terre où déposer leurs trésors.

Et même si la grande meule ne broie  plus rien, la boite à rêves est toujours là. Oui, dans chaque moulin dont les ailes tournent dans les campagnes. Grâce aux ailes, chaque fée, mage, magicien, sait où retrouver ses trésors.  Bien plus astucieux que de déposer la boite à rêves dans un puits, un grenier, ou un quelconque château en ruines, tu ne trouves pas ?

Elle contient le sable du marchand de sable, les livres de recettes des sortilèges, la lampe d'Aladin, quelques baguettes magiques de secours, en cas de perte. Et des graines de rêve, pour en replanter chaque fois que le monde en a besoin.


Tiens, Mijoty, justement, la petite fée, tu la vois là-bas dans les champs ? Eh oui, elle est en train de semer des rêves.

Tu ne me crois pas ?  

Tu vas voir qu'au prochain printemps il y aura là, sur la grande plaine noire, des arbres et des oiseaux. Ou bien du blé doré…

Si si, je te promets… Tu verras !


Rédigé par alinea

Publié dans #contes

Repost 0
Commenter cet article

naillades.over-blog.com 04/11/2011 13:32


mon moulin à rêves est celui de Cassel; quand descendu de ses hauteurs , et souriant hilare au soleil couchant, je sais , mais ne résiste pas , qu' il m' a embrumé dans sa magie rieuse.


Martine27 30/10/2011 18:35


Ma boite à rêves (que je vais bientôt mettre sur mon blog) appartient à l'apprentie du Marchand de Sable !


valdy 23/10/2011 14:00


Ainsi, Don Quichotte n'avait pas un grain, il savait que les boites à rêves existaient - et il voulait empêcher les géants de les voler ....
Amicalement,
Valdy


Loïc Roussain 21/10/2011 08:43


Mais qui donc a inventé que les contes étaient faits pour les enfants ?
LOIC


Quichottine 21/10/2011 01:11


Personnellement, j'ai adoré cette page et ton "coloriage", couleur chocolat, est superbe.

Passe une douce nuit pleine de rêves, Emma. Mijoty a dû t'en garder un peu...


Nina Padilha 20/10/2011 14:38


Quelle belle histoire !
On a envie, besoin , d'y croire !


Dan 20/10/2011 12:56


Je le savais, je le savais, les ailes des moulins comme pièges à rêves comme en fabrique les idiens. je vais es regarder d'une toute autre façon.bises Dan


aimela 20/10/2011 11:21


Très douces ces couleurs, un moment tendre avec cette boîte à rêves


Lilou 20/10/2011 08:12


j'admire ton inspiration avec ce coloriage formidable. Mois je suis restée au niveau école maternelle
Quelle poésie et quelle richesse. Bref j'ai adoré !
Amitiés
Lilou


Lilou 20/10/2011 08:11


j'admire ton inspiration avec ce coloriage formidable. Mois je suis restée au niveau école maternelle
Quelle poésie et quelle richesse. Bref j'ai adoré !
Amitiés
Lilou


Mony 20/10/2011 07:53


J'aime beaucoup cette idée de boîte cachée derrière les moulins. Hélas, il y en a si peu. Les éoliennes ont-elles le même secret ?
Jolies couleurs sépia.


louv'opale 20/10/2011 07:03


J'adore cette idée de boite à rêves ; désormais je regarderai les moulins avec un autre oeil ! Merci Emma