le vert paradis

pour Miletune sur une photo de Robert Doisneau

 

diaporama-490-L-information-scolaire-Paris-1956.jpeg

 

On a tous dans le cœur un gamin de Doisneau

un gamin, un titi du temps de la communale

parigot tête de veau, petit Gibus, il dessine,

sur un grand tableau noir, le visage du bonheur,

et Meaulnes cherche encore le château de ma mère.

 

On a tous dans le cœur des pleins et déliés

à l'encre violette, nos ancêtres les Gaulois,

le mont Gerbier des Joncs, le lac Titicaca

qui nous faisait glousser, la carte des canaux,

un panache blanc, du sang impur. Sans mentir

vous êtes le phénix des hôtes de ces bois.

 

On a tous dans le cœur un gamin de Doisneau

à qui le noir et blanc donne l'éternité,

dans son tablier gris avec son nez en l'air,

qui dévale les rues dans une caisse à savon,

dont le pire méfait est d'aller en maraude…

 

  au temps où on avait le temps de vivre son enfance…

 

la suite ici (clic)

 

 

 

 

web design company 26/09/2014 14:04

The green paradise is a good share about the childhood and learning days in a person's life and the good old days where a man's dream and life is molded. I am lucky to read your share and seeing the readers' contribution is wonderful.

Oh ! My Loop ! 30/11/2012 17:07

Emma,

tu as composé un beau bouquet de souvenirs...

Loop

Carole 28/11/2012 18:55

Mon école ressemblait à celle-là, c'est vrai.
Mais des "gamins de Doisneau", j'en ai tant connu ensuite que l'image se brouille un peu.
Ta chanson est bien douce, tout de même. Un petit côté "de chez Swann", non ?

valdy 25/11/2012 11:16

Et qu'est-ce qu'elle a dit Zazie ?
Ouep ! cette enfance aux genoux écorchés et au grand air nous manque. Et tu le dis très bien,
Belle journée à toi Emma
PS : la belle n'a pas froid ;-)

Dan 23/11/2012 07:58

Je parlais de Willy Ronis il y a peu, j'aime beaucoup la photographie de cette époque. Bises Dan

Solange 21/11/2012 01:45

J'avais bien aimé ce récit sur miletune et je l'ai relu avec plaisir.

flipperine 18/11/2012 22:56

que c'était intéressant l'école

Quichottine 18/11/2012 13:58

On a tous dans le coeur, comme une chanson qui répondrait à une autre où une p'tite fille chantait.

J'aime bien quand tu chantes, Emma.

Avec nos souvenirs, tu as raison, ceux d'une enfance où nous avions le temps pour tout, parce que nous n'avions rien d'autre que nos rêves à partager.

Merci pour ce merveilleux texte.

Dan 18/11/2012 12:37

Je ne suis pas souvent tenté par la nostalgie mais l'enfance non pourrie par l'argent c'était tout de même très bien . Bises Dan

Martine27 18/11/2012 11:21

Ca me parle en effet tout ça et je me souviens notamment d'une horrifique peinture grand modèle du massacre de la Saint Barthélémy pour le cours d'histoire !

jill-bill.over-blog.com 18/11/2012 09:11

Voui on a tous ses souvenirs, qu'importe l'époque d'ailleurs, mais pour certains se sont ceux-là ! Merci emma

louv' 18/11/2012 08:38

c'est avec talent que tu nous fais bondir en arrière ! Quel saut ! Une enfance qui a le temps de vivre ? ...et dire que cela a bel et bien existé !

Annick SB 18/11/2012 07:12

On a tous dans le coeur un gamin de Doisneau qui nous rend nostalgique du temps ou apprendre était beau ...

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog