Le génie de la webcam

  • alinea
  • contes

Je venais de téléphoner à mon Oncle Benjamin quand soudain le génie de la lampe m'apparut : pschitttttt !!!!!!!!

Comme un air bag.

Chenu et poussif.

- Génie, lui dis-je, tu es bien chenu et poussif

Tu es moins fringant que du temps d'Aladin…

- Tu t'es regardée ? répondit ce malotru en s'affalant sur le canapé.

- Ecoute, si c'est comme ça, tu peux repartir d'où tu viens.

Au fait, d'où viens-tu ? Il n'est  ici, ce me semble, aucune lampe à huile

- eh non, ça c'était le bon temps, celui d'Ali baba  et des tapis volants…

Il a fallu s'adapter, maintenant je suis le génie de la webcam.

C'est encore plus étroit, tu comprends que je sois moulu et rompu…

- alors si je frotte ma webcam…

- qui te parle de frotter ? il suffit de prononcer la formule magique..

- quelle formule magique ? J'ai dit une formule magique, moi ?

- oui tu l'as dite, et quand tu voudras te débarrasser de moi, il te suffira de la redire.

- mais c'est quoi ?

- tu trouveras toi-même. D'ici là, je squatte chez toi, dit le poussah en posant ses bottes poussiéreuses sur la table basse en marqueterie 18e.

- alors je peux faire trois vœux ?

- tu rigoles ? T'as vu combien vous êtes sur terre maintenant ? T'en fais un, et encore sans garantie.

- genre quoi ? La fortune, l'immortalité ?

- genre je voudrais bien recevoir un mail, ou que mon mari ne me batte pas ce soir.

- ça va pas la tête ? Mon mari ne me bat pas, d'ailleurs il est parti depuis 3 ans…Sont nases tes vœux…

Je voudrais avoir vingt ans, la jambe légère, la jambe qui danse, la bouche qui rit, la bouche qui croque, je voudrais mes amoureux, et frissonner avec le blé en herbe, je voudrais mes amis, mes virées, les petits bals et les guinguettes, avoir tant soif, avoir tant faim, me rouler dans la vague…Et même cette robe rose, tiens, que Maman m'avait fait faire, dans laquelle je ressemblais à une grosse pivoine…

- Tu es sûre ? C'est bien ça que tu veux ? Je peux te donner tes vingt ans… et tout ce qui s'ensuit, les déceptions, les trahisons, les abandons, les maladies,  les deuils… tu es sûre de vouloir repasser par tout ça ?

Tout en parlant,  le génie s'était collé contre moi en soufflant comme un phoque…

- Dis donc, ça va bien, hein, tu peux repartir avec tes paquets surprise à trois balles !

- Que nenni, je partirai quand tu auras dit la formule magique !

Je décidai de l'ignorer, j'avais un travail à finir,  et me remis devant mon écran.

Le génie s'allongea de tout son long et se mit à ronfler. Ah non, je n'allais pas le subir toute la nuit !

Je branchai la webcam, et doucement entrepris de murmurer le peu de formules ésotériques que je savais : abracadabra, cracbadaboum, sésame ouvre toi, amphitryon, anacoluthe, bachi-bouzouk...

Rien à faire, l'olibrius ronflait toujours sur mon canapé.

C'est alors que ma cousine Rachel appela, et sa face peu amène et rougeaude apparut sur l'écran, en bas duquel je voyais en plus petit ma face peu amène et rougeaude.

- Ah dis donc la tronche qu'on se paie avec la web cam ! Carrément halloween !

A peine avais je prononcé ces paroles que, slurpppp, le génie avait  dégonflé et était aspiré par l'œil de la web cam.

Zut alors, est ce que le mot magique était "tronche" ou "halloween" ? Voilà deux mots en tout cas qu'il va me falloir éviter à tout prix !!!

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Mireille/nomade 08/09/2015 11:42

Très drôle, Emma. Bon, allez, je vais téléphoner... :-)

M'amzelle Jeanne 08/09/2015 11:31

Vraiment trop drôle.. sympa de pouvoir sourire !
J'aime beaucoup..Merci Emma.

Jeanne Fadosi 08/09/2015 11:08

un humour qui fait du bien dans ces moments anxiogènes

mansfield 26/01/2014 08:48

Un texte pétillant et plein de souffle, à la fin de la journée, il y a vraiment de quoi s'endormir avec toute cette tension accumulée!

Jeanne Fadosi 15/01/2014 15:11

coucou emma ! en revoyant les commentaires, je souris au commentaire que j'y avais déposé ... va savoir si ton texte n'était pas resté quelque part dans mon cerveau pour libeller ainsi le défi n°114
Il "colle" évidemment bien avec et bien sûr il a le mérite de l'antériorité
amicalement

Quichottine 15/01/2014 12:35

Excellent !!!
J'adore !

Jeanne Fadosi 10/07/2013 12:50

extra cette histoire d'un génie des temps modernes ... avoir vingt ans certes, mais sans les galères
tu es sûre que c'est bien un de ces deux mots. ce pourrait être "ah dis donc" ou webcam. Ouf en les écrivant point de génie.

Mony 08/06/2013 18:17

Va falloir se méfier. Tu crois que le mot à éviter est le même pour tous les micros ?

Hélène Carle 08/06/2013 15:28

Ah! Emma! Tu n'aimes pas les superlatifs, me semble bien, mais là, vraiment c'est génial et ce génie n'y est pour rien!
Une histoire très bien écrite.

Hélène*

jill bill 08/06/2013 06:47

Hi hi excellent...

Martine27 10/07/2011 11:25


Joyeusement délirant ton génie, comme celui du filtre à eau !


Solange 25/07/2010 20:20


Un génie plutôt encombrant.


Tit'Anik 16/07/2010 13:26


Bon je retiens ces 2 mots moi aussi, je ne veux pas que ton génie à 2 balles vienne me déranger ...
Amitiés


Nina 16/07/2010 09:52


C'est super !!!


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog