la tempête

pour les impromptus littéraires

 

mer-2-copie-2.jpg


               Je me suis réveillé, "la tempête" était là !!!

De mon lit j'ai vu tout de suite le paquet enveloppé de kraft posé contre le bahut de l'entrée.

J'aurais dû m'en douter ! J'aurais dû m'en douter qu'elle n'en ferait qu'à sa tête et qu'elle achèterait cette croûte !

J'ai bien vu son œil humide hier à l'expo. Comme si elle contemplait la Joconde. Encore que la Joconde, moi, ça ne me met pas la larme à l'œil. Mais il est vrai que je l'ai jamais vue avec Vinci à côté de moi.

- "Oh Gilbert, c'est magnifique ! "

Tu parles. Une expo de vagues. Vague sur le phare de Troumané, vague sur le phare de Plouganel, vague par-dessus la jetée de Braenez…

- Je te parie qu'il les fait en série,  j'avais murmuré à Claudine en entrant, il aligne ses toiles sur un mur et il les peint au pistolet.

- Jaloux, avait-elle répondu, d'abord ce ne sont pas des toiles mais des bois, et même des bois flottés !

Avant de se jeter dans le bras de Gilbert, l'enfant du pays, "l'artiste".

- Gilbert, ça fait combien ?

- dans les vingt ans, je dirais, ma douce !

- et tu comptes revenir vivre ici ?

- dans quelques années peut-être, mais là, je repars lundi, direction Papeete ! Tu as dû voir sur le dépliant que je suis peintre officiel de la marine ?

Eh bien, bon vent, j'avais pensé. "Ma douce", tu parles d'un bon copain d'enfance !

C'est alors qu'elle était tombée en arrêt devant "la tempête", et j'ai bien compris que ça n'était pas les embruns qui embuaient son regard...

Profitant que le beau Gilbert était happé par d'autres admiratrices, j'avais enfoncé le clou :

- 600 euros pour cette horreur ? C'est affreux ces tartines de violet et turquoise ! Tu as déjà vu ces couleurs-là dans une tempête, toi ? Je paierais bien 600 euros pour ne pas voir ça tous les jours sur mon mur !

Ella avait haussé les épaules.

 

Et voilà qu'elle l'a achetée, "la tempête" !!! Elle est là, chez moi ! Ou peut-être même qu'il la lui a offerte, à sa douce, en souvenir du bon vieux temps !

Alors je ne peux pas accepter ça, allez ouste, la tempête ! Dans le puits, la tempête ! C'est lourd ce truc, quand même !

Je n'ai pas trop bonne conscience en me recouchant. Mais qui sème le vent récolte la tempête !

 

La voilà qui rentre !

- Marc, tu as touché au paquet dans l'entrée ? Tu en as fait quoi, vite dis-moi, Marie m'attend, nous devons filer chez Maman, c'est son anniversaire, tu te rappelles ? Comme tu dormais quand je suis rentrée, je ne t'ai pas dit, mais hier soir, après l'expo, avec Marie, nous sommes passées chez l'antiquaire ; il a enfin fini de restaurer le plateau en marquèterie de sa petite table Louis XV. C'est superbe ! On veut lui faire la surprise, à Maman !

 

 

 

 

             

 

lhostis gilbert 19/12/2013 16:11

Bravo.

valdy 01/05/2013 14:58

Wouhaaa ... T'es l'As de la nouvelle ! ;-)

Hélène Carle 09/04/2013 21:35

J'adore!
Quelle belle idée!

Hélène*

Pascale Madeleine 08/04/2013 14:58

Aïe !
La gaffe
La connerie quoi !
J'suis morte de rire !
Tempête autour d'un puits...

Carole 03/04/2013 01:34

Pour une fois que la vérité est vraiment au fond du puits...

Aimela 01/04/2013 10:11

Ah ! quelle bourde ! Je me demande comment il va s'en sortir et s'il y parvient.A mon avis cela va faire très mal ( rires)

Solange 31/03/2013 19:23

Oh la la quelle histoire? J'aime. Joyeuses Pâques.

Lorraine 31/03/2013 10:15

Oh là! Ca fait mal, ce récit quand on arrive à la fin, chère Emma! C'est cuisant, c'est douloureux, quelle méprise non seulement absurde mais irrémédiable! Tu as l'art de piquer le bout de ta lame
juste où il faut...et de montrer comment les jaloux perdent parfois tout bon sens et risquent de perdre en même temps la femme qu'ils aiment! Une "Tempête" intérieure où l'amour risque de faire
naufrage.

Heureuses Pâques, chère Emma,
Lorraine

flipperine 30/03/2013 17:11

je trouve que c'est un beau tableau

Nina Padilha 30/03/2013 16:46

Oups ! Lol !

Michèle 30/03/2013 15:02

Bravo !!! super

Sagine 30/03/2013 11:44

Quelle surprise ! Je m'attendais à une horrible scène de ménage ; peut-être qu'elle a lieu après ça finalement.
bien vu Emma

Quichottine 30/03/2013 11:15

Oups !!
Là, c'est la cata !!
Je me demande comment il pourrait s'en tirer.

Passe une douce journée.

Martine27 30/03/2013 11:13

Oups grosse gaffe, la jalousie est mauvaise conseillère

Mony 30/03/2013 09:55

Est pris qui croyait prendre. J'adore ce genre de scène aux sentiments si bien croqués.

louv' 30/03/2013 07:42

Comme quoi la jalousie fait faire n'importe quoi :)
Très drôle, Emma !

jill bill 30/03/2013 06:57

Ouh la la emma !!! La boulette, j'adore !!!!!!!!!

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog