la clé

Publié le 30 Janvier 2011

 

pour les impromptus littéraires, "concentré en 125 mots."

 

La clé


J'en ai acheté une de grande contenance. Très douce. Bleu glacier. Pas transparente, ciel, non ! Je ne veux pas que l'on voie dedans.

J'ai tout toiletté, réduit, classé.

D'abord les photos, ces crève-cœur…surtout les moches en noir et blanc. Les vidéos des petits. Les arbres généalogiques. Les poèmes et les musiques que j'aime.

Les musiques surtout.

Mes poèmes à la noix. Mes pitoyables essais de peinture.

Parce qu'ils valent leur pesant de labeur.

De plaisir aussi.

Le courrier.

Parce qu'il vaut son pesant de vie, d'énergie.

De larmes aussi.

Je tiens dans la main  tout ce à quoi je tiens.

Tout y est. 16 gigas. Toute une vie concentrée dans 8 grammes de plastique et de circuits miniaturisés par le génie humain.



Rédigé par alinea

Publié dans #romanesque

Repost 0
Commenter cet article

Pat 02/02/2011 10:36


C'est vrai qu'on en met des choses sur nos clés et nos ordinateurs. Mais ce n'est pas sûr que ça tiennent la durée, pas comme les carnets d'autrefois.
J'aime beaucoup ton texte.
Bisous


Solange 01/02/2011 01:55


Quelle invention formidable, économie d'espace, les merveilles de la science.Bravo pour la composition.


Domidel 31/01/2011 11:57


Ah, une clé ! une clé pour retrouver ses songes, retrouver ses souvenirs ! et armé(e) de stylo, crayon ou pinceau prendre la clé des champs...
je suis tès sensible à ce texte, car il me parle de mémoire, celle que je perds de plus en plus. Zut, où est passée ma clé ?


Quichottine 30/01/2011 21:41


C'est une belle façon de tout organiser...

Toute une vie sur une clef... autrefois, il fallait des carnets et des carnets pour tout ranger.

Bonne soirée, Alinea.


Nounedeb 30/01/2011 15:01


Salut Alinéa. Rien dans les mains, tout dans la poche: libre comme l'air!


aimela 30/01/2011 11:23


C'est fou ce que l'on peut mettre dans une clef usb, j'en reste songeuse parfois


Nina 30/01/2011 10:54


Ta technologie moderne nous offre tant de possibilités que tout cela en devient étourdissant !