grain de sable...

  pour Miletunearbres-etang.jpg

 

 

 

 

 Il se sentait toujours guilleret, après.

Tout puissant.

Invincible.

Joyeux, même. Au point de siffloter le long du canal en rentrant. Il s’amusa à faire quelques ricochets sur l’eau sombre.

Il savait bien que cela ne durerait pas, parce qu’en arrivant à la maison, le moulin à paroles  démarrerait, et ça lui brouillerait la tête.

Heureusement qu’il avait son carnet. Il ne le quittait pas, parce qu’il était sûr que sa mère fouillait dans ses affaires.

Il réfléchit un instant à la possibilité de se débarrasser d’elle. Avoir la maison à lui tout seul, quel pied ! Mais la vieille était vive, bien plus futée que lui, et si teigneuse qu’aucun hospice ne voudrait la garder.

Il était tard, peut-être quelle dormirait, après tout…

Il quitta la berge et remonta sur la rue. Un 92 passait justement à sa hauteur. Coup de bol, parce qu’il n’avait pas envie de traverser toute la ville à pied.

Bien joué, il n’y avait plus de lumière dans la maison. Il se déchaussa pour monter l’escalier.

Avant d’oublier, il fallait noter.

Il tira son carnet. Un joli petit carnet rose " hello Kikou ", avec un petit crayon bille assorti glissé dans le fermoir.

Il y écrivait ses idées. Il avait toujours des idées extraordinaires, et de belles pensées, mais il les oubliait aussi vite. Alors depuis qu’il avait son carnet, il notait.

La page qu’il cherchait était au milieu.

Quelques lignes seulement.

18/2. TB.125.

6/6. CS. 700.

21/7. MD. 12.

La vieille folle, elle n’avait que 12 euros et des tickets de réduction dans son sac, mais elle l’avait défendu avec une énergie sauvage !!! Un coup pour rien.

Avec une certaine solennité il ajouta la date du jour.

5/9.

C'était quoi son nom, à cette vieille peau qui se faisait appeler "Fleur bleue" sur "amour-sincere.com" ?

Ah oui, SB. Simone Labille, des ciments Labille. Sacrée recrue ! Les tiroirs pleins de bijoux. Vu la baraque, ça devait pas être des faux !

À cette heure-ci, sans doute que quelqu’un de son personnel l’avait déjà trouvée. Mais il ne se faisait pas de souci. Aucune chance qu’on remonte jusqu’à lui, pas d’empreinte, sa technique était au point. De plus il ne se connectait à "amour-sincere.com"  que depuis des cybercafés.

Il la revoyait  minauder dans le parc, cela le fit rire. Elle lui avait montré l’étang. Avant de l’enlacer, il avait posé son vélo sur la cabane où sont remisées les barques. 

Le vélo !!!!! Merde !


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Lorraine 29/11/2011 15:00

Excellent, Emma, crois-en une "récidiviste"...de ce genre de billet, j'ajoute vite, pour qu'on ne me prenne pas pour une tueuse!... Très réussie, la progression,l'air de ne pas y toucher et la
finale atroce. Amitié

RussalkaJ 30/07/2011 15:09


Toute oeuvre d'art réclame que l'on sache prendre son temps ;o)) un artiste trop pressé laisse toujours quelques taches couler de son pinceau, quelques traces de son vélo ;o)) bonne leçon à
méditer!


Helen 22/07/2011 13:54


invitation à decouvrir http://grainesdebonheur.over-blog.com


Helen 22/07/2011 10:52


vos textes sont puissants, belle journée


Armide + Pistol 18/07/2011 14:11


Inutile, voire dangereux de chercher l'amour quand nos dates sont périmées. Un coup, pour pas grand chose. Pénible histoire !


Carlos 14/07/2011 19:47


Excellent, j’ai beaucoup aimé. Très belle soirée, Amicalement.


Dan 14/07/2011 14:22


Encore un crime parfait qui rate pour la bienséance et la morale... En cette période de tour de France, le vélo est toujours la cause d'emmerdes. Dan


Martine27 14/07/2011 11:38


Site de rencontres à éviter prudemment !


aimela 14/07/2011 09:42


C'est malin d'avoir oublier le vélo, il aura peut-être le temps d'aller le rechercher à moins que la police ne lui tombe dessus et le meurtrier passera un mauvais quart d'heure( rires)


Quichottine 14/07/2011 09:11


Avec un peu de chance, ce tueur en série n'arrivera pas à rattraper sa première erreur.

Terrible histoire, mais rudement bien écrite !

Bonne journée, Emma.


Nina Padilha 14/07/2011 07:59


Vilain pas beau, va...


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog