gâteries

Publié le 18 Octobre 2011

pour MIletune, sur une peinture de madame Benoit Basset

 

                           serie-gourmandise-n-24--les-tartelettes-60cmx-60cm--2008.jpg

 

Le vieux marquis de Carambar avait deux filles.

Pas d'héritier, hélas. Pourtant il les aimait.

D'ailleurs il avait prénommé l'ainée Aimée,

La cadette Félicie, présage de bonheur.

Aimée avait le nez pointu, les yeux petits.

Félicie, aussi.

Pendant plus de dix ans, madame la marquise,

Avait, avec ses filles, écumé tous les bals,

Donné de fins concerts, et des soirées exquises.

Aux rendez-vous de la marquise, il y avait

Des chasseurs, des seigneurs, mais de prétendant point.

Aimée et Félicie ne trouvaient pas preneur.

A ce point de notre histoire, vous devez penser :

Pauvres filles, pauvre marquis, pauvre marquise !

Pas d'hyménée en vue, donc pas de descendant.

Allons donc ! Pour le joug conjugal, ni Aimée

Ni Félicie n'éprouvaient le moindre appétit.

Leurs goûts les portaient vers des plaisirs plus subtils

Et bien moins contraignants qu'un époux exigeant.

Pour elles les guimauves valaient bien tous les hommes !

Les réglisses faisaient leurs délices mieux qu'un mari ;

Les caramels  ouvraient la porte du  septième ciel.

Aimée aimait surtout les sucettes à l'anis.

Félicie aussi.

Et pour quelques pralines elles eussent fait des bêtises.

Enfin, vous l'avez deviné, ces demoiselles

Aimaient mieux les bonbons qu'un quelconque larron.

Guimauve sur la langue, Aimée et Félicie

Étaient au paradis,  tenaient la dragée haute

Aux chasseurs, aux seigneurs et aux autres moqueurs.

Et pourtant, à la fin, elles donnèrent leur cœur

Et leur dot rondelette, à un beau confiseur.

Toutes les deux ! Aimée, et Félicie aussi.

L'amour est un bien grand mystère. (et boule de gomme).

Rédigé par alinea

Publié dans #à propos de la peinture

Repost 0
Commenter cet article

Martine27 30/10/2011 18:19


C'est presque l'histoire du palais de Dame Tartine !


Etsivousosiez 22/10/2011 16:45


Est-ce donc le baiser qui est délicieux ou celui qui le donne? Sûrement les deux! Pour ce qui est de la confiserie, qu'importe le confiseur :-)Dans le plaisir des sens le sucre nous...dessert :-)


valdy 19/10/2011 21:05


C'est le coucou de Valdy qui adore les carambars ...
Bonne soirée Emma,
Valdy


Quichottine 18/10/2011 12:34


J'adore cette chanson de Fernandel... Toute une époque pour moi !

... et un grand merci pour cette page au goût sucré.
J'ai aimé la lire.

Passe une bonne journée.


sophie 18/10/2011 12:06


C'est vrai que l'amour reste un bien grand mystère...


Dan 18/10/2011 08:26


N'ont elles pas raison? N'est ce pas le seul vrai bonheur dans la vie? Cela mùe donne enviede partager avec Aimée.... Félicie aussi. Bises Dan