Et c'est reparti !

pour les impromptus littéraires

 

                              Crepuscule

 

Le ciel est orange.

C'est joli, orange.

J'aimais bien bleu aussi. Orange ou bleu ça me va. Et les petits nuages d'hier c'était pas mal.

C'est  joli aussi d'en bas, le ciel.

Heureusement, parce que de mon landau, je ne vois que ça, le ciel.

Et puis le haut des choses. Il semble qu'elles aillent par deux, ici, les choses. Deux pylones, deux lampadaires, des gens par deux, comme ces deux-là qui gagatent au-dessus de moi.

Bon, moi je suis tout seul, mais c'est provisoire. D'après ma feuille de route je sais bien que je vais avoir une petite sœur dans deux ans.

Elle était pas vraiment charmée, Mina. Elle a même carrément engueulé notre référent :

- dis donc, Charlie, t'as pas autre chose ? J'en ai marre de faire équipe avec ce gros naze

- le gros naze, c'est moi ? J'ai dit.

- qui veux-tu que ce soit ? a rétorqué la mignonne. On a déjà été frangins dans les champs de coton en Alabama, du temps du Klan, époux potiers à Herculanum, neveux d'Attila, j'en passe et des meilleures ! Et chaque fois, c'est moi qui ai dû assurer !

- bon bon, a dit Charlie, moi je vous donne votre feuille de route, parce que c'est le règlement, mais c'est pas moi qui décide, vous savez bien.

Et puis, consolez-vous, vous savez bien que vous l'oublierez complètement, votre feuille de route, du jour où vous saurez parler ! Et, comme chaque fois, tout sera frais et neuf pour vous !

Alors bon, comme je ne parle pas encore, je peux pas les prévenir, ces deux-là, au-dessus, qui  roucoulent et ont vraiment une bonne tête !

Pourtant je sais que dans trois ans ils vont partir chacun de leur côté ! Et lui, on ne le verra plus qu'aux vacances, Mina et moi.

Mais oui mais oui, je vous aime, tenez, je vais même me fendre d'un sourire.

Ils sont aux anges.

Forcément.

Et allez, je vais piquer un petit roupillon, parce que le ciel orange, ça va bien un moment.

valdy 09/02/2013 18:50

C'est génial ... oui,oui, fais pas la modeste ;-)
Le cycle des karmas avec l'humour, alors là, j'adhère. (le Christ me pardonnera car il sait que je suis une inconditionnelle) .. L'autre jour, un petit garçon de ma connaissance -3 ans- m'a demandé
en regardant la photo de ses parents (heureux, sans lui) " j'étais où quand j'étais pas là ?".. demi-silence ... Et ben voilà, j'aurais dû venir te lire avant, j'aurais eu ma réponse ... :-)

Carole 05/02/2013 00:53

Tes bambins me semblent un peu fatigués de vivre... peut-être l'humanité s'est-elle usée depuis 7000 ans qu'il y a des anges et qui naissent et renaissent... cela expliquerait la "grisaille"
ambiante, après tout, tu dois avoir raison... trop de réincarnations...

Solange 04/02/2013 22:50

Il est éveillé ce bébé et très mature pour son âge. Bravo.

Quichottine 04/02/2013 21:06

Joli !!!
J'adore !

Bon... dommage que les enfants oublient tout dès qu'ils apprennent à parler. Ils en auraient des choses à nous raconter !

Hélène Carle 04/02/2013 20:48

Un grand sourire! Contente d'avoir le bonheur de te découvrir Emma!

Hélène*

Martine27 04/02/2013 18:51

Ton histoire me rappelle un vieux film avec Shirley Temple il me semble dans lequel elle jouait un futur enfant qui avait du mal à se choisir des parents

Nina Padilha 04/02/2013 17:37

Un écrit épatant !
Mazette ! Je me lève et j'applaudis !

Mony 04/02/2013 14:11

J'aime beaucoup cet imaginaire dans lequel tu nous plonges.
S'appellerait pas Joséphine, le bébé ?

flipperine 04/02/2013 12:05

ciel orange comme cela signe de vent

Aimela 04/02/2013 11:17

Je me demande bien qui fait la feuille de route car il y a des moments de sacrés bêtises ( lol)

louv' 04/02/2013 08:54

A quoi pensent les bébés ? Va savoir....:)
J'adore l'idée de la feuille de route !
Bonne journée Emma.

jill bill 04/02/2013 08:04

Allô la blogo ici bébé... sourire ! Merci emma

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog