Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bas les masques !

peinture barbouille

Ce jour-là Dieu déprimait.

         Et il déprimait sec.

                     Il fallait bien que cela arrive.

Au début (au début ?) il s'était amusé comme un petit fou à la guerre des étoiles.

                                 Et big, et bang !

Il aurait pu continuer tranquillement à tirer des plans sur les comètes, pourquoi avait-il fallu qu'il passe à autre chose?

Sa créature le décevait.

                                             Enormément.

Quelque chose avait foiré, un bug dans le programme :

 

 l'homme était mauvais.

 

Il était censé batifoler dans les verts pâturages en chantant "oh happy day", au lieu de quoi il n'aimait rien tant que la castagne et convoiter le bien d'autrui.

 

Et Dieu se lamentait tant et si bien, avec force tonnerre et éclairs, qu'un ange accourut, aussi mignon que fayot.

-Être suprême, dit-il, quel tourment vous accable ? En quoi puis-je le soulager ?

Dieu mit son monocle pour lire le badge de l'éphèbe ailé.

- eh bien, Belzael, l'homme est mauvais, le regarder me consterne et m'ennuie. Je me demande si je ne vais pas refaire le coup de l'extinction, comme pour les dinosaures.

- Créateur de la terre et du ciel, reprit le gracieux, c'est bientôt carnaval, peut être que cela vous remontera le moral ?

- Carnaval ? Tu veux parler de cette folie des masques qui permettent aux bourgeois de se livrer incognito à toutes les turpitudes, aux membres des clubs du 3e âge de se prendre pour Casanova sur le pont des soupirs… Des plumes, des oranges, des grelots et des types déguisés en femme sous des parapluies, pareil chaque année, faux semblants et bas instincts ! tu parles d'une distraction ! C'est tout ce que tu as trouvé ?

- Votre grandeur, si vous changiez les règles ? Faites tomber les masques ! On ne ment plus, on ne se cache plus, toute la vérité, rien que la vérité !

- Formidable, petit ! la Vérité, lumineuse, pure et nue, voilà ce qui va remettre l'homme sur de bons rails. Rappelle-moi de te faire monter d'un nuage dans le prochain concert de harpes.

 

Dieu était si enthousiaste qu'il ne remarqua pas la jolie queue rouge et pointue qui dépassait légèrement de la robe immaculée de Belzael.

Il fit tomber les masques.

Aussitôt les humains devinrent francs et sincères.

Ils déclarèrent illico à leur patron qu'il était un gros naze.

Les femmes le soir dirent à leur mari "vas-y donc, qu'on en finisse !".

Les candidats aux élections proclamèrent du haut des tribunes qu'ils n'en avaient rien à secouer des blaireaux d'électeurs et que ce tout ce qu'ils voulaient était s'en mettre plein les poches.

 

Et en sept jours, le monde était à feu et à sang.

 

 

pour miletune sur cette peinture d'Emil Nolde ( réédition )

        emil-nolde-les-masques.jpg

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Parfois je me demande si le diable n'aime pas plus l'homme que Dieu.
Répondre
A
Le diable prend l'allure de très jolis masques parfois ! Très beau texte.
Répondre
A
Tu allies parfaitement le masque et la plume !
Répondre
C
Et il continue d'être à feu et à sang. Et, si l'homme se masque le visage pour certaines occasions festives ,il sait quand-même comment se le dissimuler pour des actions moins louables que celles de carnaval .
Répondre
E
Oups... mais tu nous racontes une histoire vraie, dis-donc! Hors carnaval...
Répondre
M
Dieu aurait créé l'homme à son image... et les masques alors ?
Répondre
Q
Tellement d'actualité !
En tout cas, une page qui me plaît toujours beaucoup... quelques années après ma première lecture. :)
Passe une douce journée.
Répondre
A
Si j'étais le mari je m'interrogerais : "vas-y donc, qu'on en finisse !"...
Répondre
A
Un texte éternellement d'actualité et fort bien raconté !
Répondre
F
Remarquable parabole ! Tu domines ton sujet et en quelques lignes, nous tiens en haleine, nous fais sourire, rire... jaune.
Les animaux et les végétaux eux, sont parfaits, la belle harmonie sincère et cordiale, l'entraide règnent... ;-)
Répondre
C
j'adore !!! j'ai fait un jour une note du même style mais la tienne me ravit !! bises !!
Répondre
J
L'homme est mauvais, et le reste hélas, sa "beauté" comme celle de ces masques, diableries et cie ;-)
Répondre
A
Toute vérité n'est pas bonne à dire, il faut un peu d'hypocrisie mais pas trop quand même.
Mais tout cela ne vient-il pas du fait que dieu a la vue courte?
Répondre
M
Fabuleux Emma ! Tu nous fais à la fois réfléchir et rire . Je le mets dans mes favoris. Quant à moi je garde mon masque. Bonne journée au soleil
Répondre
A
Dieu n'est vraiment pas doué!
(toi, par contre... :-))
Répondre
C
Oui, entre toujours mentir et se mentir, et s'exprimer de façon à respecter autrui et se respecter aussi, il y a un espace étroit, difficile à tenir sans doute. C'est aussi le sujet du Misanthrope.
Mais je continue à penser que notre société "moderne" est malade de ses périphrases et de ne pas accepter d'exprimer les vérités, les douleurs et même les monstruosités qui la taraudent.
Répondre
D
Comme toujours je me régale à la lecture de ton humour noir !
Répondre
V
Un très bon texte. Merci de l'avoir mis dans ma communauté
Amicalement
Violette
Répondre
S
Amusant ton texte, c'est bien la preuve que c'est pas facile de trouver un juste milieu.
Répondre
Q
Cela ne m'étonne pas du tout...
Mais je ris.

Tu crois vraiment qu'il se laisserait prendre ?


Un texte plein d'humour (un peu noir) qui me plaît beaucoup.

Merci !
Répondre
M
Excellent, ton texte m'a beaucoup amusée, vraiment sacrée fripouille ce Belzael !
Répondre
V
J'adore ton humour désespérant et caustique...
Belle journée à toi Emma
PS : tu dis juste, même de manière romancée, on n'en est pas loin de nous entendre nommer "blaireaux d'électeurs"...
Répondre
N
C'est une petite histoire qui fait l'apologie du mensonge...
Mazette ! Une belle pagaille si personne ne ment...
Un sujet, somme toute, assez philosophique.
Bonne journée !
Répondre
L
Et oui un enfer dans le ciel et sur la terre. Bises Dan
Répondre