Pilote pour une série télé.

 

Pilote  pour une série télé

 

 

La jolie fliquette passe sa tête blonde dans l'ouverture de la porte :

- Commissaire, j'ai là une madame Cabeloup qui signale la disparition de son mari.

- Encore ?

- Comment ça, encore ? Elle vient d'arriver.

- J'en ai déjà eu deux depuis ce matin, des madame Cabeloup, si c'est une blague pour ma dernière journée, elle est un peu grosse, les enfants.

Le commissaire Namoudier est  un de ces personnages de la télé, pesants et monolithiques, qui ont dépassé de vingt ans au moins l'âge légal de la retraite. La fliquette gironde est visiblement issue du même casting, lequel a recruté aussi  les flics de la salle du rez-de-chaussée : Alex le finaud - il boit trop - au langage de charretier (qui a déjà entendu parler un charretier ?), Yves le dépressif, dont le regard en dit long (soit il en croque, soit il ne gère plus, ou alors sa femme ne gère plus ), Guy, le grand black  baraqué,  et Béjus, un  benêt qui sert de tête de turc aux autres.


Non, on ne doit plus dire tête de Turc.

Pourquoi ?

Je ne sais pas, mais plus de tête de Turc, ni de tête de nègre.

J'ai pas parlé de tête de nègre.

Non, mais je te vois venir, on les connaît les mecs de ton bord.

Dis donc, et le tien de bord, tu veux qu'on en parle ?

Revenons à nos moutons. Ou à nos poulets. Oui je sais c'est facile. Non c'est pas facile du tout d'être un poulet en ce moment.

Jamais.

Quoi jamais ?

C’est jamais facile d'être un poulet.


Présentement, donc, le lieutenant Calimero prend la déposition de Madame Cabeloup. Marthe Cabeloup. Elle tord son mouchoir presque blanc dans ses mains potelées : son mari a disparu depuis mercredi. Cabeloup, oui. Albert, le docteur Albert  Cabeloup.

- C'est mercredi que vous l'avez vu pour la dernière fois ? demande Eros Caliméro qui voit avec désolation l'heure avancer, alors qu'il a rendez vous à 19 heures avec Marylin (de son vrai nom Yolande Lebranchu), la serveuse du Baobab, et qu'il faut une plombe pour  traverser Paris à cette heure.

- euh... je l'ai eu au téléphone mercredi, comme tous les mercredis…

- Comment ça ? Il est en voyage ?

- pas exactement, il travaille à l'étranger, en Afrique. Mais jamais il ne manque le rendez vous téléphonique, je suis sûre qu'il lui est arrivé quelque chose.

- ah bon dit Calimero, soulagé, eh bien ce n'est pas de notre ressort, voyez les affaires étrangères.

Le commissaire Namoudier lui fait signe du haut de l'escalier.

- Dites donc mon vieux, c'est qui cette bonne femme ? Encore une madame Cabeloup ? J’en ai eu 2 ce matin. Une de la main droite, sacrée  belle femme ! Son mari n'est pas revenu dans son service de chirurgie pédiatrique à l'hôpital, depuis une semaine environ. Oui, elle dit "environ" parce que j'ai cru comprendre que le grand homme n'a pas d'horaires. Souvent il dort dans un studio près de l'hôpital pour gagner du temps. Belle femme, oui, belle femme.

On  ne dit plus ça depuis Gabin, mais le commissaire date un peu. 

- Et l'autre ?

- L'autre ? dit  Namoudier tiré de sa rêverie.

- oui, celle de la main gauche.

- ah c'est là que ça se corse, c'est pas vraiment sa femme, enfin vous me comprenez…

- ben oui, évidemment que je comprends, alors une jeunette ?

- ah on, pas du tout, elle s'appelle… le Commissaire cherche dans ses notes, il ne voit plus bien de près, Namoudier, ni de loin d'ailleurs. Enfin demain il se tire, à lui la liberté. Tu parles d'une liberté, toute la journée  avec Simone, enfin passons.

Elle s'appelle … Aminata, elle habite un squatt rue du Bilboquet. Pas de papier, bien sûr, mais elle a risqué de venir quand même parce que Cabeloup ne lui a pas donné la pension des gosses.

- eh ben, trois veuves ...

- Commissaire !

C'est Béjus, la tête d'Ottoman.


Ah non, là c'est carrément insultant.

        Pour qui ? Pour les Ottomans ou pour Béjus ?

Il est préposé aux fax et aux photocopies, Béjus.

- Commissaire, des fax viennent d'arriver,  des collègues de province.  Ils disent  qu'un certain Docteur Cabeloup a disparu, de la maison de retraite des " ajoncs d'or" de Paimpol, ah encore une maison de retraite à Neuilly:" les Lilas mauves", et… encore une, "les vieux pots", à Issoire.

Les vieux pots, en v’là d'un nom pour une maison de retraite !

- C'est qui  me fait c’te blague répète dit  Namoudier en s'épongeant, c'est un cauchemar, nous sommes cernés par les docteurs Cabeloup ! Pour une veille de Noël, c'est gratiné !

- C'est une ordure ! crie de derrière ses barreaux Marcus , le vieux poivrot qui a réussi à se faire coffrer.

- Qui ça, une ordure ? grommelle Namoudier, le père Noël ? On le sai,t mon vieux.

- Non, Cabeloup, c'est une ordure, reprend le vieux, il tripote les gamines, je le sais c'est mon pote Piotr qui me l'a dit – d'ailleurs il est mort, égorgé, oui mes barons, saigné comme un porc.

- tais toi, vieille barrique, dit le jeune homme à l'œil de velours qui occupe le box voisin, (mais d'ordinaire il préfère celui du fond, un poil plus confortable),  c'est un saint le docteur Cabeloup !  Il a sauvé  ma petite sœur Jasmina. Et mon cousin Ibrahim, et mon oncle, et…

- Bon ça va !

- Commissaire, téléphone ! crie alors la fliquette blonde (qui selon l'infâme Alex n'est d'ailleurs pas une vraie blonde)

C'est Le Trouadec, un vieux copain d'école de Namoudier. Lui aussi il tire son dernier soir de maison, à Brest.

- Dis donc, on a trouvé un type dans le port, salement arrangé, le gars ; il a des papiers au nom de Cabeloup, Albert, médecin. Il vient de chez toi, mon vieux.

- ah non, gémit le Commissaire, pas toi, le Trouadec, tu ne vas pas t'y mettre aussi ? Pitié, mon vieux !

- comment ça, c'est pas une  blague, c'est un Chinois ce mec, c'est ça qui me chiffonne.

- ah ? Ben moi, plus rien ne m'étonne !

- ben si, parce que 2 femmes sont venues signaler la disparition d'un Docteur Cabeloup, un type extraordinaire  parait il. Il parcourait la lande en récitant dans le vent,  attends que je relise : Paulo Cuehlo ; et  à l'occasion il mettait bas les animaux dans les fermes, parce que tu sais, des vétos, ici, il n'y en a plus guère, ils donnent plutôt dans les chien-chiens à sa mémère, si tu vois ce que je veux dire…enfin bref, ce mec là il était pas du tout asiatique !

- non ? Le Trouadec, tu sais que tu me les brises menu ?

Il aime bien se les jouer un peu Ventura aussi, quelquefois, Namoudier.

Le commissaire a passé son manteau. Après lui le déluge. Il s'attend à ce que  des bureaux éteints surgissent ses mulets rigolards criant "surprise" !

Mais non, rien, les vaches, ils sont partis.

Il ferme la maison et subrepticement, plouf, jette le trousseau de clés dans la bouche d'égout. Ni vu ni connu, bien fait pour tous ces c…

Une frêle jeune fille surgit de l'ombre, essoufflée ; sous le réverbère elle a vraiment une drôle de tronche.

- Capitaine, capitaine, halète-t-elle….

- Commissaire, rectifie Namoudier, pincé. Ne me dites pas que vous êtes Madame Cabeloup?

- Ah vous l'avez retrouvé ? Non capitaine, je suis sa fille, Mathilde !

 

Mony 21/12/2012 16:18

Un vrai cauchemar ce cher docteur.
Bien croqués les personnages ! Allez, je l'avoue, j'adore me détendre devant ce genre de série sans hémoglobine.

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog