Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeu de l'été

Les jeux de l'été.

Récréation pour long trajet en voiture

 

 

version audio, cliquer en bas de l'image à gauche

 

Annabelle

Avec deux L

Si belle,

Intemporelle,

Avait le cou frêle

D’une tourterelle

(Avec deux ailes).

Sous la tonnelle,

Sa robe en  dentelle

Fleurant  la citronnelle

Sur la balancelle

Nimbait d'irréel

Ses jambes de  gazelle.

Ouf,  pas d'ombrelle !

On l'a échappé belle.

 

Mais là, c'était la veille de Noël.

Annabelle

Sirotait une mirabelle

A la cannelle

Aux Trois Chandelles.

Avec Estelle

Une grande  sauterelle

Intellectuelle,

Isabelle,

Sensuelle jouvencelle,

Et sa jumelle

Adèle,

Un peu caractérielle.

Or ces quatre belles

Etaient encore demoiselles.

 

Aux trois chandelles

Cette veille de Noël,

C’était le banquet annuel

De la Manivelle Tourangelle,

Il y avait  Kamel

Le roi de la semelle,

Trois  Michel

Et deux Daniel,

Quelques industriels,

Louis-Armel

Et Jean-Gabriel,

Contractuels

Dans l'audiovisuel.

Le pt'it râblé, c'était Marcel,

En conditionnelle,

Bretelles

Et mortadelle.

C'était pas un demi-sel

Marcel.

 

Dans le crépuscule

Du vestibule

Une pendule

Minuscule

Offerte par un Théodule

Jadis à une Ursule

Dont il était le Jules

Et la pendule

Se disait : c'est nul,

Et même ridicule

De n’être plus qu’un réticule

Pour  des pilules

Capsules,

Gélules

Et granules.

 

Moi qui vis tant de conciliabules

De flamboyants noctambules

Des somnambules

Des poètes funambules

Chassant  des libellules

Moi qui vis des hercules

Vider de grosses crapules.

Certaines avec particule.

(Les Trois Chandelles

Furent un temps un bordel)

 

Encore une fois sonner une heure belle

Où, tiens, Annabelle

Rencontrerait Marcel…

 

Mais pour Marcel

Et ceux  de "la Manivelle",

C'était  l'heure rituelle

Des chansons traditionnelles,

Confraternelles,

Et obsessionnelles :

"Les  deux  pucelles "

Et  " Quand Margot achetait des quenelles"

Qui firent fuir les demoiselles.

 

De dépit, la pendule

Explosa en un monticule

De molécules.

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

valdy 01/09/2011 12:27


Un seul regret : je n'ai pas trouvé Gudule dans le vestibule,
Bisou,
Valdy


Martine, la pelerine 21/07/2009 20:01

quelle imagination... et quel vocabulaire... bravo !