Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bloguer est un plaisir solitaire (et probablement désuet).

1/ de la notoriété          

      À côté des blogs thématiques "pro" vedettes des influenceurs de tout poil, il y a des millions de blogs généralistes, comme celui-ci, qu’on pourrait qualifier d’amateur, sans la moindre connotation péjorative, mais parce qu’ils traitent de tout. Où on peut parfois trouver des perles rares.

Alors qu'il l'est pour beaucoup de blogueuses, qui investissent énormément d'affect dans cette activité, le problème de la notoriété ne devrait pas être un chagrin. Il est inhérent à ce type de publication, comme à l’auto édition en général (même s’il arrive parfois à un ouvrage de "faire surface" au prix d’un lobbying épuisant).

1. Chacun sait que, faute de fenêtre visible sur les moteurs de recherche, (sauf au hasard d'un mot clé), la "société civile" ne sait même pas que ces blogs existent. Ils palpitent dans le grey net.

Donc le lectorat est exclusivement constitué de pairs, c’est à dire des collègues blogueurs.

De ce fait, si nous avons le temps et l’énergie de visiter et commenter 123 blogs, nous pouvons espérer en retour 123 commentaires sur le nôtre. C’est pas possible, sauf de se répéter en saupoudrant des banalités. Voire parfois : "coucou, j’ai pas le temps, je reviendrai ".

Alors qu’est ce qui importe ? Quantité ou qualité ?

(Pour les blogs c'est un peu plus difficile techniquement, sans doute, mais déjà on peut acheter des fans, des like pour instagram, face book ou  youtube, même que c'est pas cher du tout.  Ce qui est drôle est de lire des avis de clients mécontents qui estiment avoir été escroqués lors de leur achat de faux like.)

Deux blogueurs "voisins" qui, comme beaucoup d'autres, ont déjà  cliqué sur la touche étoile  étaient de merveilleux commentateurs : nos chers Lorraine, et Christian le grillon heureux. Il y en a d’autres, bien sûr. Il ne s’agissait pas de flagornerie, mais de réelle empathie, et d’analyse pertinente des sujets abordés. Quel plaisir rare quand notre sensibilité fait tilt avec celle d’un frère humain !

2. Quand il joue du piano, l’amateur ne s’attend pas à ce que son entourage l’applaudisse (ce serait même souvent le contraire). Pourtant il prend un grand plaisir à faire de la musique, même s’il sait qu’il n’est pas Chopin. N’en est-il pas de même, au fond, quand on blogue ? c’est un plaisir, n’est-ce pas, de bien ranger joliment ses petites créations bien proprettes et sans faute, sur un espace plaisant sans avoir besoin de connaître l’informatique ? et d’avoir du même coup des archives bien rangées et accessibles.

3. enfin, le blog est aussi une thérapie, ce qui est une fin en soi, bien plus intéressante qu’une notoriété fugace :

 Un article de psychologie.com…explique que le blog est une "Bouteille jetée à la mer, qui permet de confier à des inconnus ce que l’on n’ose pas avouer à ses proches." *

Selon ce même magazine : "Exercice d’intimité publique, le blog peut aussi se révéler un outil de connaissance de soi et de développement personnel."

 

Reste que les caresses font du bien, c’est indubitable.

 

*proches qui généralement se fichent de votre jardin secret, dès que vous avez passé 15 ans. (Mais est ce que nous nous intéressons aux leurs, de jardins secrets ?)

bonus, le blog "rose d'Alsace"

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
Tout a fait vrai ton article Emma..en ce qui me concerne mon blog est avant tout un archivage des expositions que j ai visitées et aimées. Ensuite le partager est un plaisir supplémentaire mais je ne courre pas apres les visiteurs. Quelques fidèles me comblent. Quant aux "proches" à part quelques exceptions nul n est prophète en son pays ...et ils n ont d ailleurs aucune obligation d aimer l art. Amitiés
Répondre
A
Bonsoir Emma ! Ton article m'interpelle et j'aimerais bien le bloguer. Me donnes-tu le feu vert ?<br /> Je viens de lire les commentaires et me reconnais un peu dans tout ce qui a été écrit. <br /> Pour ma part, bloguer est une activité qui me plaît depuis plus de neuf ans. C'est une petite bulle virtuelle que je me suis créée, j'y mets ce qui, d'après moi, rend la vie plus belle, plus drôle et plus légère, Je me retrouve principalement dans le point 2 de ton article. J'ai un certain nombre de visiteurs fidèles, peu d'entre eux laissent des commentaires. Ce ne sont pas mes proches dans la vraie vie (qui ne prennent pas le temps de passer), ce sont des inconnu(e)s. Je ne parle jamais de ma vie privée, considérant que cela n'intéresserait pas grand monde !<br /> Bonne suite de week-end, Alice.
Répondre
C
un article fort interessant, après chacun crée un blog pour partager ce qu'il a envie, pour ma part ce sont mes passions peinture et lecture, j'avoue que je ne vois pas partager ma vie privée. je ne me vois pas acheter des fans, ces personnes qui viennent chez moi partagent une de mes passions et sont là pour discuter via le net, c'est ce qui me plait. merci pour cette précision concernant V Perrin, j'ai également vu le second livre de cette auteur, je verrai si je me laisse tenter. bises.celine
Répondre
M
Comme l'amateur qui joue du piano, je prends beaucoup de plaisir à bloguer et n'attends pas qu'on m'applaudisse !! Par contre, c'est impossible pour moi de mettre dans mon blog des choses personnelles donc je n'adhère pas du tout à la définition qui nous est donnée par cet article de psychologie. Les blogs sont multiples et chacun bien entendu y dévoile un peu de ses passions mais de là à raconter sa vie, pas pour moi...et d'ailleurs j'efface systématiquement les commentaires où les gens viennent raconter la leur, sur le mien ! C'est vrai que j'ai vraiment commencé mon blog pour moi, pour garder une trace de toutes mes lectures puis il a évolué au fil du temps mais bien entendu comme tout le monde j'apprécie les commentaires, c'est évident. Personnellement je ne compte pas parce que j'ai beaucoup plus de visites d'anonymes que d'amis blogueurs. Je prends toujours le temps sinon je ne vais pas mettre de commentaires, d'autant plus que certaines personnes sont particulièrement susceptibles et donc, je fais très attention à ce que je dis quand je tiens à elles. Et je n'ai pas acheté mon fan club, j'ai presque attendu deux ans pour avoir un commentaire intéressant sur mon blog donc, il faut de la patience, c'est le seul conseil que je peux donner à ceux qui débutent et aussi de savoir ce que l'on veut faire de notre blog ! Bon week-end à toi
Répondre
A
Souvent je passe sur un blog, ce que je lis ou voit m’intéresse, me plait, mais commenter avec un "très intéressant" ne semble pas bien malin. Il faudrait que notre commentaire soit à la hauteur du texte des images des idées exposés. Mais c'est trop me demander. Alors je laisse juste une petite caresse ...
Répondre
P
Les blogs sont tellement diversifiés... chacun y met des choses tellement différentes... mais j'avoue que sur la toile, y déposer mon jardin secret, pour moi c'est impossible. Déjà en effet, cela n'intéresse personne et cela fait parti de l'intimité qui par définition me reste intime.<br /> En tous cas une analyse intéressante et je respecte les choix de chacun, espérant que leurs attentes sont satisfaites.<br /> Bonne journée Emma
Répondre
Y
Je mets peu d'articles sur mon blog , 2 à 3 par semaine, je parle de mes chats, je mets des photos de fleurs et paysages, de mes tableaux,. J'écris des poèmes et je participes à plusieurs défis. La-dedans, c'est lisible par tous, ma famille mes voisins amis etc. Je ne raconte pas ma vie, sauf en cas de décès ou d'un arrêt pour cause de maladie et je ne m'étale pas. Mon blog a 11 ans 1/2, et je n'ai jamais eu de soucis même à l'époque où je postais un article par jour. Maintenant 77 ans , je suis moins active tout en étant fidèle<br /> Voilà Emma , j'ai bien aimé ton article. Mon blog c'est tout moi, et c'est tout pour moi aussi.<br /> Bisous!
Répondre
A
J'oubliais de te dire combien ton choix d'illustration est judicieux, semblant dire que nous sommes parfois les remplaçants des petits bistrots du coin, grands stratèges et philosophes de comptoirs à deux balles, j'aime bien ce clin d'oeil malicieux et assez vrai.
Répondre
A
Pour l'instant , mon blog est un peu à l'abandon car je n'ai ni le temps, ni la force de m'y consacrer pleinement mais je le garde car il ne me sert pas de bouteille à la mer, je n'y mets pas toutes mes frustrations ni mes tristesses, non, j'aime faire découvrir des choses qui m'ont touchées , ma région , des auteurs amis de mon petit atelier de mon quartier . Aucun membre de ma famille n'y pose les yeux ne serait-ce qu"un oeil ( ils ne viennent pas non plus lorsque je monte sur les planches) mais qu'importe , je sais que j'ai toujours été "idiote" alors le fait que quelques uns de mes textes puissent plaire à des personnes qui passent et repassent sur mon blog me comblent de joie. C'est ce que je voulais dire sur le blog de Quichottine mais je n'avais pas les mots et ce n'était pas le moment( il fallait que cela mûrisse dans ma pauvre tête ( rires)
Répondre
C
bien d'accord avec toi !! et l'histoire de la bouteille à la mer me cause pas mal !! mon blog était l'endroit où je me laissais aller à mes colères, mes frustrations, mes joies pour les yeux de quelques inconnus avec qui j'avais plaisir à discuter...et puis un jour, je me suis rendue compte qu'une partie de ma famille avait accès à mes écrits.....quand t'écris sans effacer tes traces faut pas pleurer après !! lol et j'ai eu l'audace d'écrire un truc sur quelqu'un qui faisait des histoires énormes sur un pantalon taché d'herbe au parc.....Le papy avait encore sévit avec sa petite fille et s'était éclaté dans les flaques d'eau avec elle !! <br /> résultat : fâcherie avec fils et belle fille.....et l'impression pour moi qu'on avait été lire dans mes pensées sans ma permission.....et voilà comment on abandonne l'écriture.....écriture qui me faisait pourtant un bien fou, genre petite psychothérapie qui désamorçait les p'tites déprimes de la vie.....j'écris à présent des banalités, je me relis 3 fois avant de publier....au cas où j'aurais laissé échappé quelque chose qui ferait du mal à quelqu'un.....je suis devenue muette et parfois ça me prend la tête !! lol bises Emma !!!
Répondre
Q
Je t'avais répondu hier chez moi... je bisse ici.<br /> <br /> "Lorraine, Christian… et, tu as raison, d’autres encore qui prenaient le temps.<br /> Toi, aussi. ????<br /> Christian est un des rares blogueurs qui me tançait lorsqu’il trouvait que je m’épanchais trop.<br /> C’était l’une de mes plus belles rencontres… dans le monde réel, bien sûr.<br /> Lorraine… je rêvais de la rencontrer pour de vrai. Je n’ai pas eu le temps. La vie ne m’en a pas laissé le temps.<br /> J’aime beaucoup ta comparaison avec le pianiste amateur, c’est tout à fait ça.<br /> Je crois que les blogs sont comme les auberges espagnoles, nous y trouvons ce que nous apportons, en premier, ensuite, tout est parfois question de chance.<br /> Je suis assez d’accord avec l’explication donnée dans l’article en lien.<br /> Mon blog n’est pas lu par ma famille, mon époux a décidé que c’était mon jardin secret et mes enfants n’ont pas le temps.<br /> D’ailleurs, je n’écris pas vraiment pour eux. ????<br /> « Les caresses font du bien », c’est vrai… mais seulement si on les croit sincères.<br /> Merci pour tout, Emma.<br /> Je suis heureuse que tu sois là."<br /> ...<br /> Je devrais bisser aussi d'autres commentaires ici. Il y a dans chacun un peu ou beaucoup de ce que je ressens. :)<br /> Passe une douce journée. Merci pour tout.
Répondre
A
Ta réflexion est intéressante et je la partage. <br /> La qualité est certainement à privilégier par rapport à la quantité si on ne veut pas un beau jour se lasser: 1) de commenter des articles qui ne nous intéressent pas, 2) de recevoir des commentaires insincères et insipides. J'avoue avoir fait des tris qui ont peut-être été ressentis comme cruels parfois, mais ne vaut-il pas mieux choisir les blogs avec lesquels on se sent des affinités et ceux où l'on s'ouvre à des horizons nouveaux que de s'ennuyer... <br /> Le donnant donnant ne m'intéresse pas, je pourrais citer une demi douzaine de blogs que je fréquente assidûment depuis des années et dont je n'aurai jamais aucun retour. C'est qu'il y a des perles rares, tu as raison.<br /> Sinon je trouve que c'est une chance assez géniale qui nous est offerte de pouvoir nous exprimer librement, c'est un plaisir qui cependant doit rester à sa place sans empiéter sur la "vraie vie" qui est tout de même très intéressante!
Répondre
M
Merci Emma, toujours pertinent et matière à réflexion <br /> Cependant et néanmoins, je m'autorise une réflexion à laquelle je plussoie, à savoir que je n'adhere pas tout à fait contrairement aux discussions en train à "Bouteille jetée à la mer, qui permet de confier à des inconnus ce que l’on n’ose pas avouer à ses proches." vu que les premiers informés de la création 'un blog sont les amis et la famille et de plus...<br /> Moi, je veux pleins de folamis, de flowers et de co-menteurs !!!<br /> d'ailleurs comme le disait jacques Sancelle dans "coloscopie<br /> " je ne saurais trop vous conseiller vivement d'aller sur https://art-brout.blogspot.com/ !!!!! un blag à part
Répondre
C
Oui, les caresses font du bien et sachons reconnaître que nous avons tous besoin de reconnaissance. Cependant, des commentaires un peu plus de sincères et francs seraient certainement plus constructifs.
Répondre
M
Le blog est donc une porte ouverte sur soi-même et sur les autres... Un lieu où l’on aimerait que certains viennent et reviennent.... Oui l’homme est un animal grégaire.
Répondre
M
Bonjour Emma, belle réflexion sur notre "métier" de blogueuse ! Ce serait mentir que de dire que je me moque totalement du nombre de visiteurs. Ce n'est pas mon but, comme ne l'est pas pour moi vendre mes gravures mais je suis heureuse lorsque j'en vends. Par contre mon blog est la mémoire de mes visites d'expositions et ma culture personnelle, il me permet d'approfondir mes connaissances en art et de les fixer. C'est aussi un livre d'images où je peux puiser lorsque j'ai un oubli . Je vais peu sur d'autres blogs en dehors de quatre ou cinq amitiés qui se sont nouées au cours de ces dix années de blogueuse...je n'ai pas assez de temps et il ne m'en reste pas des tonnes !
Répondre
W
Bonjour Emma !<br /> J'ai partagé ton intéressant billet sur mon compte FB (bien que je n'y aille jamais).<br /> Comme je n'ai (forcément) que quelques "amis", je doute que cela augmente grandement la notoriété de ton blog, mais sait-on jamais ?<br /> Je t'embrasse.
Répondre
E
Tu as tout à fait raison, nous sommes principalement "entre nous". Je me fiche aussi du nombre de visiteurs, ceux qui aiment viennent et reviennent, les autres vont ailleurs ou lâchent le filon, il est vrai qu'après tout c'est une sorte de journal de réflexions, souvenirs, monologues et qu'au moins on ne "se la pète pas". C'est un lieu de rencontres tant qu'il existe et que les promeneurs y passent. L'important est, au fond, qu'ils passent volontiers, ce n'est pas comme sur les réseaux ou j'ai parfois lu "monsieur n'a pas le temps de commenter chez moi mais par contre il ne s'en prive pas sur le profil d'untel.." :)
Répondre
M
Que m'apporte mon blog? mais un tas de petites portes qui s'ouvrent (ou pas) ailleurs que dans mon entourage direct. , des petits riens de la vie de tous les jours qui deviennent important pour vivre au quotidien..<br /> Bises du jour<br /> Mireille du sablon
Répondre