la traque

Publié le 26 Mai 2017

Dieu créa la femme.
et les hommes virent qu'elle était belle.
 
L'enfant se fit l'œil à la biche, retroussa son jupon,
et commença la traque.
 
Le roi disait en la voyant si belle à son neveu : pour un baiser, pour un sourire d’elle, pour un cheveu, infant don Ruy, je donnerais l'Espagne et le Pérou ...[1]
Les princes de la terre firent tomber sur elle
des pluies de roses depuis le ciel.
 
Bientôt ce fut l'hallali,
mitraille sur tapis rouge,
Pardon, si j’ai le souffle court comme un daguet entend la meute
des beagles qui s’acharne et court telle une foule un soir d’émeute ...(2]
 
Dieu créa la femme
 mais le temps la saisit,
qui dévore les belles comme les laiderons.
 
"Vise un peu cette folle et ses souliers montants
Elle a tous les ruisseaux dans ses regards d'émail
Elle a tous les oiseaux sur son chapeau de paille
Et dans son sac à main ses rêves de vingt ans... [3]
 
Et tandis qu'on la raille,
d'autres biches déjà s'offrent à la mitraille.
 
[1] V. Hugo, guitare        [2] Guillaume Apollinaire            [3] L. Aragon
 
bonus festival de Cannes clic
 

Rédigé par Emma

Publié dans #société

Repost 0
Commenter cet article

Quichottine 30/05/2017 22:44

J'aime bien ce que te dit Michelle... et cette page, bien sûr, et les mots partagés dans un autre contexte.

Le temps passe, mais il ne peut pas voler nos rêves.

jill bill 30/05/2017 10:06

Ce festival ou un autre, des hommes et femmes qu'on prend pour des demi dieux dans une profession de comédien... c'est dingue tout de même !

Eglantine 27/05/2017 17:24

Merci d'être venue me voir :-) j'ai ainsi le plaisir de découvrir "une écriture" qui me parle. Je ne comprends pas que je sois passée ainsi à coté. Les années ont passé et à un certain âge elles comptent doublent alors il est vrai que je "visite" de façon ...en trou de gruyère ! plus l'envie ou le tonus de rester des heures durant devant l'ordi . Bon aujourd hui c'est mon jour de chance ! bonne fin de semaine.

Solange 26/05/2017 18:50

La gloire est éphémère et que de concession il faut faire!

Michelle 26/05/2017 14:23

Vise un peu cette folle et ses souliers montants,
...
et dans son sac à main ses rêves de vingt ans.

Nous sommes toutes un peu cette folle, Emma. Mais je me dis qu'heureusement que nous avons encore dans notre tête nos rêves de vingt ans. Ils nous aident à rester humaines, à espérer, à avancer.
Non ?