petit jeu, suite : les participations

  • Emma
  • jeux

Logorallye avec des verbes qui n'existent pas : scrafouiller, vernifler, courouler, hurlir, cagnasser, berçoire, violoner, vichtailler, crascatuer, pirpurer, trochoire, loloyer, hurspender, sisselir, épurler, écriper, scrafougner, groudir, flagir.

 si nécessaire des exemples ici  >>> clic

(référence image ici >>> clic)

carnetsparesseux 19/02/2017 09:09

ah, ça fait un moment que je scrafouille pour savoir si je pichterai un petiot textulet. Mais la date exiitoire c'est le 21, c'est ça ? c'est bientôt, mais je vais pirpuler, on verra si je flagis vite cette fois
:)

Pastelle 16/02/2017 21:00

Bravo à tous, ça m'épate ! :)

Joe Krapov 16/02/2017 20:41

Merci de nous avoir concocté cette consigne. Elle colle très bien à des chansons préexistantes !

LE SOLEIL A VICHTAILLAGE AVEC LA LUNE

1

Sur le toit de l'hôtel où j’épurle avec toi
Quand j'écripe ta venue mon amie,
Quand la nuit fait trochoire plus fort et mieux que moi
Tous les chats, tous les chats, tous les chats,

Que dit-on sur les toits ? Que hurspendent les voix
De ces chats de ces chats qui scrafougnent ?
Des chansons que je sais, que je violone pour toi
Les voici, les voici, les voilà !

Refrain

Le Soleil a vichtaillage avec la Lune
Mais la Lune n'est pas là et le Soleil vernifle
Ici-bas souvent chacun pour sa chacune
Chacun chacun crascatue le temps

La Lune est là, la Lune est là
La Lune est là mais le soleil ne flagitr pas
Pour la groudir il faut la nuit
Il faut la nuit mais le Soleil ne le sait pas et sisselit

Le Soleil a vichtaillage avec la Lune
Mais la Lune n'est pas là et le Soleil vernifle

Papa dit qu'il a vu ça lui

2

Les savants cagnassés par la pluie et le vent
Crafouillaient un jour la fin du monde
Les journaux pirpuraient en termes émouvants
Les avis, les aveux des savants.

Bien des gens vichtaillés demandaient aux agents
Si le monde était pris dans la ronde ;
C'est alors que docteurs, savants et professeurs
Loloyèr'nt subito tous en chœur :

3

Philosoph's écoutez ! Cette phrase est pour vous :
Le bonheur est un astre volage
Qui couroule à l'appel de bien des rendez-vous ;
Il s'efface, il hurlit devant nous ;

Quand on croit qu'il est loin il est là tout près d'nous,
Il voyage, il voyage, il voyage
Puis il part, il berçoit, il s'en va n'importe où.
Cherchez-le, il est un peu partout !

Célestine 16/02/2017 16:42

Bonjour Emma
J'ai participé à ton jeu sur mon blog.
C'était très amusant
¸¸.•*¨*• ☆

Célestine 16/02/2017 17:45

Nous groudissons dans un drôle de marigot. D’un côté, les défenseurs de la liberté violonent que chacun est libre de berçoir avec qui il veut, et de l’autre, les journaleux scrafouillent dans la vie privée des gens, surtout ceux qui couroulent en ce moment après la charge suprême de l’Etat.
Je ne parle pas de ces exactions qui nous font hurlir, quand certains vichtaillent avec l’argent public sans loloyer.
Non je parle vraiment de la vie privée, stricto sangsue, qui ne regarde que les intéressés, bien que les tabloïds se crascatuent à nous démontrer le contraire.
L’autre jour, mon œil est flagi par un gros titre : « Mac Rond, l’odieuse rumeur... »
Derrière ces points de suspension, j'ai verniflé encore quelque malversation, emploi fictif ou autre mauvais coup que ces fifrelins sont coutumiers de pirpurer…Pour cela, que les éditorialistes soient remerciés de nous en cagnasser régulièrement, au grand dam de ceux qu'ils trochoient...
Mais que nenni ! J’appris que l’on reprochait au sieur sus-cité de sisselir une relation avec une personne de même sexe que lui.
Je me demande bien, bande d'ectoplasmes, en quoi être homosexuel mérite-t-il de se faire hurspender du terme d’« odieux » ?
Ce serait donc la pire des insultes ? Moi, je serais homosexuelle, je scrafougnerais de me faire écriper de la sorte par des baveux indélicats.
Il y aurait bien des choses à épurler, dans ce monde un peu fou…

almanito 03/02/2017 22:31

Tuto pour scrafouiller un texte avec des mots qui n'existent pas
La préparation est essentielle pour obtenir un résultat (qui n'est pas garanti)
Pirpurez une page blanche et un crayon à papier moyen, ni gras ni trop sec pour éviter de trochoire et installez-vous devant une table en épurlant tout objet susceptible de vous distraire.
Loloyez le bout de votre crayon et prenez une pose inspirée tout en vous crascatuant les méninges.
Surtout ne vous bercevez pas d'illusions, il peut arriver que la muse ne soit pas au rendez-vous.
Inutile alors de groudir après l'instigatrice de ce jeu démoniaque, tout comme il serait stupide de la huspender en hurlissant avec la sombre envie de l'écriper: elle est bien trop loin. Ne tentez pas non plus de courouler votre cause en verniflant pitoyablement: la dame ne flagira pas, insensible qu'elle est.
Violonons tout de même son imagination débordante tout en cagnassant de sisselir un petit truc, certes un peu laborieux, mais scrafougné d'amitié.
Ce qui ne vous empêchera pas, au moment du point final de vous exclamer: Emma! Mais où va-tu donc vichtailler tout ça?

Michèle 06/02/2017 08:10

Super Alma !

Lilousoleil 03/02/2017 06:40

Comme Loïc quelle est la durée légale du jeu
avec le sourire

Michèle 03/02/2017 00:10

Il se mit à hurlir : « tu n’as pas fini de scrafouiller dans mes affaires, je vais de cagnasser la tronche si tu continues ! ». Le clochard n’était pas de bon poil et il avait pirpurer un max. Son pote et lui avaient l’habitude de se trochoire tous les jours sans trop vichtailler, ils privilégiaient le pinard au détriment de la bouffe et la nuit venue, même glaciale, il n’était nul besoin de les berçoire. Là la dispute était plus violente, ils allaient sans aucun doute s’écriper et se crascatuer. Un compère loloyé dans une vieille couverture, hésitait à flagir. Il se mit à les courouler. « Qu’ta à nous vernifler ?» groudit le hargneux «va violoner chez les bourges au lieu de t’épurler de ce qui t’regarde pas ! ». Et comme le pote continuait de scrafougner dans le caddy, sans se soucier d’être hurspendé, le clochard furieux finit par le sisselir par le col et s’appliqua à faire ce qu’il avait prédit.

Loïc Roussain 02/02/2017 14:26

Très intéressant, ça, Emma ! Je pense que je vais m'y alleuter ... Peux-tu nous dire s'il y a une date limite ?

almanito 01/02/2017 12:51

Oui je vais te scrafougner un petit texte mais il faudra trochoire un peu parce que en ce moment je flagis beaucoup dans le canapé sans rien épurler de la journée. En attendant, je te violone d'avoir eu cette excellente idée.

Adrienne 01/02/2017 12:30

- Mais qu'est-ce que tu es encore allé crafouiller! vernifla sa tendre moitié, qui avait cessé de courouler au bout de trois mois de mariage.

- Et toi? se mit-il aussitôt à hurlir. Ça te fait jouir de me cagnasser les c... à tout bout de champ?

- Je berçois, essaya posément le conseiller conjugal, qu'entre vous deux tout est sujet à vichtailler. Or je suppose que, comme tout un chacun, vous préféreriez violoner plutôt que vous crascatuer comme des malpropres?

- Ah ça! pirpura-t-elle, pour ce qui est de violoner, avec lui, faudra repasser!

Et elle se mit à rire à gorge trochoyée tellement elle se trouvait loloyante et l'esprit d'à propos.

- Il faudrait cependant essayer d'hurspender les hostilités, sisselissait le conseiller conjugal de sa voix la plus épurlante, au lieu de vous écriper pour la moindre vétille...

- Mais qu'est-ce qu'il a à scrafougner, çui-là!?

- Tu l'as dit! groudit la tendre moitié. Y peut pas parler comme tout le monde?

- Et bien, flagit le conseiller conjugal, voilà qui est de bon augure, vous êtes enfin d'accord sur quelque chose!

Quichottine 01/02/2017 11:11

Je ne sais pas si je vais m'y coller, mais je lirai avec plaisir. :)

Michèle 01/02/2017 10:00

Super Emma, je m'y colle, ça va me reposer !

Adrienne 01/02/2017 07:26

j'adore ce genre de jeu :-)

jill bill 01/02/2017 06:59

Ô mon Valentin...


J'ai beau scrafouiller
Dans mon sac à main
Mon vernis à ongles reste introuvable
Les vernifler je ne pourra !
Bah pour courouler
Est-ce indispensable... ??
Mon p'tit copain aime hurlir
Que je suis belle nature...
Va pas te cagnasser la tête
Pour me berçoire, le soir...
Me violoner au son de tes ô ouiiiiiii
Suffit à mon bonheur,
Et se vichtailler d'un jambon beurre
D'un Vichy, moi Célestin suis content ainsi...
Au pire de nous pirpurer une Vico !
Mais j'aime me crascatuer, décarcasser mon amour
Me faire Daisy Rable
Oh pas façon fille facile de trochoire
Qui se fait loloyer son p'tit appart
Et paie ainsi sa hurspender
Sa penderie quoi !
Sisselir le corps pour se faire
J'en reste éperluer...
Et puis écriper je serais par toi !
Te scrafouner de la sorte
Au pieu, n'y pense même pas,
Te groudir, te flagir en suis capable...
Oh mon minet
Comme tu es mignon,
Je t'aimeu mon Valentin... !

jill bill

jill bill 01/02/2017 06:21

Oh la la c'est pas donné Emma.... et 20 de surcroît, sacré défi... dès que... 10 minutes hein !!! Merchi...

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog