L'espérance.

L'espérance.

Pour Miletune, source image ici  (clic)

  Bon, il en restait quand même quelques-uns, des humains, silhouettes sombres dans le brouillard laiteux qui couvrait les terres encore émergées.

Ils grattaient la vase puante des rivages, pour en sortir les immondes vers caoutchouteux qui constituaient leur nourriture

Plus rien de vivant ne venait de la mer, désormais invisible sous une épaisse croûte noire dont les ondulations inspiraient des poèmes aux humains qui les contemplaient en rêvant.

Car l'espérance est violente.

Parfois ils partaient à la chasse aux rats qui vivaient d'on ne sait quoi, mais fort bien, car la plupart étaient obèses, sur la décharge qui couvrait à l'infini les terres uniformément grises, et glabres de toute trace végétale.

Voilà : il restait des rats, des vers, et des hommes qui faisaient des vers.

C'était lors d'une chasse aux rats, justement, que l'un d'eux aperçut l'impensable.

"Alléluia !"  

Emergeant de la carcasse de ce qui avait représenté et contenu la quintessence du génie humain, une petite feuille verte déployait ses longues dents  hors d'un ordinateur éventré, avec la grâce et - leur sembla-t-il quand ils en parlèrent plus tard à voix basse - la condescendance snobinarde d'une princesse au petit pois.

Et, parce que, bien longtemps auparavant, un sachet de graines avait dû être dissimulé en urgence dans une tour informatique, qui l'avait protégé de l'environnement empoisonné - de même que tout au long des convulsions de l'histoire  les murs et les vaisseaux naufragés avaient protégé des pots de pièces d'or, des coffres et des amphores pour les rendre parfois à d'autres  hommes - en peu de temps les détritus furent couverts d'un immense champ de Cannabis sativa, dont les plus que modestes corolles symbolisèrent par la suite la munificence de la création.

Et les humains retrouvèrent la joie et l'espérance.

Car l'espérance est violente.

 

bonus >>>>  Clic   Clic    clic      clic

 

Gérard 12/07/2015 23:05

Attention ton adresse n'est pas bon.

Lorraine 09/07/2015 08:47

C'est remarquable, Emma, cette description de fin du monde. C'est encore plus remarquable et émouvant, et juste, cette petite graine germée qui devient une herbe ou une fleur. Mais tu m'as fait froid dans le dos,...tant c'est remarquable! :)
Lorraine

eMmA MessanA 08/07/2015 20:39

Folle espérance qui pourrait nous conduire vers l'homme transgénique ...

Gérard 08/07/2015 19:30

On dit que sur l'ordi on trouve tout ce que l'on cherche....mais malheureusement on trouve aussi des ordis partout où l'on ne devrait pas...et là c'est grave.

Mony 08/07/2015 14:30

La nature reprendra-t-elle éternellement le dessus ?
D'autres petites graines, moins nocives que celles du cannabis, ramèneront-elles l'homme à la raison ?
Au fond de moi, l'espoir est tenace et j''espère n'avoir jamais à vivre les moments que tu décris si bien.

MD (Louv') 08/07/2015 11:06

Vision apocalyptique qui nous pend au nez. Mais bon, une petite feuille verte qui pointe et c'est l'éternel recommencement.

Jeanne Fadosi 08/07/2015 10:58

terrible et terriblement vraisemblable. Merci pour les liens que j'ai relus et revus avec intérêt.
Avec ces graines, l'espérance aussi risque d'être violente

chaourcinette 08/07/2015 09:24

encore un superbe texte..j'espère que ce n'est qu'un cauchemar.....ou pas.....où l’espérance ne va t elle pas se nicher ??

Quichottine 08/07/2015 09:06

J'espère qu'il n'y aura pas que cette plante...
... et surtout que mes enfants n'auront jamais à vivre dans ce monde-là.

Très beau texte, Emma.

Jackie 08/07/2015 09:00

Ne jamais perdre espoir...

almanito 08/07/2015 08:05

Et l'espérance sortirait de l'ordinateur? Pourquoi pas! C'est sûr que ces surprenanantes, hallucinantes petites plantes vont les aider à voir la vie en rose.

jill bill 08/07/2015 07:57

Oui lu sur Miltune... ;-) l'Espérance est un mot qu'il faut garder sur soi....

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog