double jeu.

  • Emma
  • jeux
 Quelques nouveaux mots rajoutés dans les éditions 2015 des dictionnaires Larousse et Robert. Photo :  Wordle/Bahador Zabihiyan
 
double jeu.
double jeu.

Variation sur le même  thème : discours pédant

 

Procrastiner, un petit nouveau ? mon petit Robert de 1976  affirme qu'on l'employait déjà au 16e siècle, et que Monsieur Proust[1] aurait même écrit : "mon indécision, ma procrastination, comme disait Saint Loup".

Tel que !

Quant à gruau et toutou, je vous assure qu'au 13e siècle mon arrière-grand-père en parlait déjà dans son journal intime. 

Qui a commis l'erreur ? on ne joue pas avec les mots, dénoncez-vous, un peu de bravitude !

Confusion avec la liste des sortants ? même pas !

L'année de la grande purge, 2012, carrément 447 mots sont partis à la poubelle (hausse subite du prix de la pâte à papier ? ecoresponsabilité ? ), parmi lesquels " cochonner, abuseur, dévirginiser, cupidement, harcelant, surpayer " dont on n'avait pourtant pas remarqué  qu'ils fussent devenus obsolètes.

Ingratitude ! nos cousins québécois ne semblent même pas flattés que nous les caressions dans le sens du poil  en introduisant des mots quebeco-quebecois dont le titi n'a jamais entendu parler : pinottes, chialeux, s'évacher. Plus,  ils déplorent  que nos doctes linguistes aient préféré selfie à "autoportrait"[2]

Tout au long de l'évolution les organes inutiles se ratatinent, comme l'appendice ou le coccyx, il est normal que les mots dont on ne se sert pas se ratatinent aussi. La langue vit, se déploie, se rétrécit. Ce qui est lié aux modes sociétales sera tombé dans l'oubli demain. Qui parle encore du verlan, par exemple ?

Mais les mots techniques  sont indispensables et pérennes, et nous transforment vite en has been aux yeux de nos petits-enfants, ces trolls nés avec des manettes au bout des mains.

Foi de geekon est toujours le blaireau de quelqu'un.

Il y a des mots jolis qu'il est dommage d'oublier, des fleurs séchées entre des pages des livres, et qui ont le parfum des bonbons à la violette... Et si chacun de nous en adoptait un,  pour qu'ils ne disparaissent pas complétement comme le Dodo, ou le tigre de Tasmanie ?

Par ailleurs, on pourrait combler le trou de la sécu si on taxait un mot qui s'est glissé subrepticement dans toutes les conversations, et constitue la réplique la plus prononcée dans le cinéma actuel, un mot moche dont on ne voit même plus la viralité  misogyne et méprisante : Putain !

 Ce qui est admirable, c'est cette passion nationale que nous avons pour les mots. Y a-t-il beaucoup d'autres endroits où la dictée constitue une attraction télé aussi courue que "Adam cherche Eve" ? (les fondamentaux, en somme). Un pays capable de s'adonner  à des pinaillages sémantiques interminables  (capillotétratomie[3] ),  sur tel ou tel mot employé par un politique, alors que tout part à vau l'eau, l'économie s'effondre, et le monde tourne au chaos. Ou encore débattre  passionnément et s'étriper autour de la nécessité d'ajouter un "e" à auteure[4], ingénieure, ou professeure, en "hommage" aux femmes, alors que leurs salaires restent globalement un quart  inférieurs....

Désolée, je suis pédante et ennuyeuse ! (Encore que je n'arrive pas à trancher s'il s'agit d'un autocatégorème ou d'un chleuasme…)


[1] que tout le monde cite mais pas grand monde ne lit

[3] dit aussi "sodomisation de diptères"

[4] ce qui souligne qu'il ne faut pas se tromper, il s'agit d'un auteur de seconde catégorie, voire d'une espèce protégée.

 

Mony 07/07/2015 15:23

- Les jumeaux, je les vois très bien sous les traits de ces scientifiques souvent vus à la télé :)
- Pédant le discours ? Non, pas !
Vive la langue qui vit !

Jeanne Fadosi 03/07/2015 09:28

oui emma, découvert sur miletune. Epoustouflant !

eMmA MessanA 30/06/2015 17:14

Alors-là, chapeau ! Je suis tout émerveillassionnée, vraiment.
Moi, j'aime que des nouveaux mots fassent leur entrée dans le dictionnaire.
J'aime particulièrement le verbe écrapoutir. Il est tellement imagé !

Quichottine 30/06/2015 17:05

Bon... il va falloir que je m'achète la nouvelle version du Petit Larousse. :)
Bravo pour ce texte, Emma. Ce n'était pas si facile. :)

Solange 30/06/2015 14:31

Bravo, des mots pas facile à placer.

Michèle 30/06/2015 08:48

D'où l'art de faire un texte intelligible avec des mots inintelligibles, ça c'est Emma !!

MD (Louv') 30/06/2015 07:10

Bel exercice, très drôle mais aussi un bon moyen de les retenir, ces mots nouveaux :)

jill 30/06/2015 07:07

Bienvenue au dico les mots nouveaux.... et bravo Emma... ;-)

almanito 30/06/2015 06:38

Ha ha ha! Quelle histoire! Heureusement que tu as fait ce texte qui m'éclaire enfin sur la signification de tous ces mots pour moi restés des énigmes jusque là. (à part la délicieuse bruschetta qu'ici nous mangeons)

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog