Inventaire

                                pour les   impromptus littéraires                               

Une brosse à dent verte
Un briquet bleu translucide
Un piston de seringue
Une seringue entière
Une brique légo
Six bouchons plastique : trois bleus, deux mauves, un blanc
Un peloton de filet vert
Un reste de ballon de fête avec son fil noué
Un flacon de parfum
Un préservatif
Un joint en forme d'étoile
Un morceau de circuit imprimé
Deux tibias de poulet
Une poignée de larmes de sirène (1).

contenu estomac Albatros (2)  Inventaire 428D (3) ,

------------
1 - larmes de sirène : terme consacré pour les granulés plastiques d'origine industrielle.

2 - Albatros : vaste oiseau des mers,
 qui suivait, indolent compagnon de voyage,
 les navires glissant sur les gouffres amers…

3 - inventaire, ci dessous

autre publication ici (clic)

 

 

cathycat 16/05/2017 21:00

Je relis et trouve cet inventaire toujours aussi triste...

cathycat 24/05/2015 20:17

Prévert terminait son inventaire par un raton laveur, tu aurais pu terminer le tien par un assommoir !!! Cette réalité est affreuse et révoltante !!!
J'adorais la poésie du terme "larmes de sirène" jusqu'à ce que j'en lise le sens. Trop trop triste tout ça...

Mony 19/05/2015 18:57

Je me demandais où tu allais m'emmener et là, le choc !

jackie 19/05/2015 17:43

ATROCE !!!

Jeanne Fadosi 19/05/2015 17:17

et il arrive à résister à tout cela ?

mireille du sablon 19/05/2015 16:56

...quelle horreur, les pauvres!
Bises de Mireille du Sablon

Pascale MD 18/05/2015 21:12

Un bien triste inventaire, mais tristement réel aussi....
Bonne soirée

Solange 18/05/2015 15:09

L'homme le plus intelligent et le plus destructeur de tous les animaux.

Michèle 18/05/2015 15:01

C'est désespérant... que dire de plus !

eMmA MessanA 18/05/2015 09:12

Triste, révoltée, honteuse, mais aussi émue par le travail de ce photographe...
Me fait penser à Wasteville qui a été l'un de mes coups de gueule : http://www.emmacollages.com/article-coup-de-gueule-wasteville-78418863.html

jamadrou 18/05/2015 08:32

Merci Emma
à ta façon entre sourire et larmes acides
tu as touché ici à l'immense bêtise des hommes qui dans leur inconscience anéantissent toute vie.

Ce sera bientôt leur tour!

almanito 18/05/2015 08:21

Tu me pardonneras, je ne regarderai pas la vidéo jusqu'au bout. Immense tristesse de voir le résultat de nos comportements imbéciles, immense colère, aussi, et un sentiment d'impuissance. Car si nous faisons attention, chacun de notre côté, à limiter le plus possible tout ce qui peut nuire à la nature, le problème n'est pas pour autant réglé. C'est une des catastrophes majeures de notre siècle et il est urgent de trouver des solutions.

Quichottine 18/05/2015 11:18

Comme almanito, je n'ai pas regardé la vidéo jusqu'au bout.
Je suis horrifiée par l'imprudence des hommes, que ce soit en mer ou ailleurs... ils jettent tout n'importe où, sans penser à ceux qui peut-être souffriront de ces déchets.
Pauvres oiseaux !

Ton inventaire est un très beau texte, mais la réalité est cruelle.
Passe une douce journée.

jill bill 18/05/2015 07:00

Hélas quel triste inventaire !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ils ne disent pas merci à l'homme....

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog