jeux pour occuper les longs trajets en voiture...

Publié le 10 Mai 2015

Suggestions pour occuper les longs trajets en voiture, quand on a fini d'embêter les frères et sœurs, vu qu'on n'a pas droit à la nitendo (ça donne mal au cœur), et que compter les caravanes vertes c'est un peu lassant…
 

Et surtout n'oubliez pas les doudous >>>> (clic) !!!



* Le jeu des planètes de l'alphabet

Exemple :

La planète D
où je fus déposé
délicatement
dans le doux duvet
du dos d'un dindon,
était celle des doux dingues.

J'y vis, au détour d'une dune dorée
danser des dromadaires,
deux par deux ;
des dragons drapés dans leur dignité
dînant avec des dinosaures,
déguster en dessert
de dodus doryphores.

D était dirigée
par douze druides déjantés
(d'aucuns disent même débraillés)
décrétant chaque dimanche
de déblayer le désert.

Je vis un damoiseau,
un peu dadais sur son destrier,
se battre en duel pour délivrer
sa dulcinée du donjon ;
puis déçu, (et même dépité), de découvrir
que la donzelle n'était qu'une dolente dondon
disparaître discrètement.

Drôle de drame.

Déprimé par tant de délire,
je décidais de décoller pour E.
Je délayais un dé de distillat de digitale….
dans deux décilitres de Dubonnet
deal avec le destin…


* le jeu de la rime  sur des prénoms.

Annabelle
Avec deux L
Si belle,
Intemporelle,
Avait le cou frêle
D’une tourterelle
(Avec deux ailes).
Sous la tonnelle,
Sa robe en dentelle
Fleurant la citronnelle
Sur la balancelle
Nimbait d'irréel
Ses jambes de gazelle.
Ouf, pas d'ombrelle !
On l'a échappé belle.

Mais là, c'était la veille de Noël.
Annabelle
Sirotait une mirabelle
A la cannelle
Aux Trois Chandelles.
Avec Estelle
Une grande sauterelle
Intellectuelle,
Isabelle,
Sensuelle jouvencelle,
Et sa jumelle
Adèle,
Un peu caractérielle.
Or ces quatre belles
Etaient encore demoiselles.

Aux trois chandelles
Cette veille de Noël,
C’était le banquet annuel
De la Manivelle Tourangelle,
Il y avait Kamel
Le roi de la semelle,
Trois Michel
Et deux Daniel,
Quelques industriels,
Louis-Armel
Et Jean-Gabriel,
Contractuels
Dans l'audiovisuel.
Le pt'it râblé, c'était Marcel,
En conditionnelle,
Bretelles
Et mortadelle.
C'était pas un demi-sel
Marcel.

Dans le crépuscule
Du vestibule
Une pendule
Minuscule
Offerte par un Théodule
Jadis à une Ursule
Dont il était le Jules
Et la pendule
Se disait : c'est nul,
Et même ridicule
De n’être plus qu’un réticule
Pour des pilules
Capsules,
Gélules
Et granules.

Moi qui vis tant de conciliabules
De flamboyants noctambules
Des somnambules
Des poètes funambules
Chassant des libellules
Moi qui vis des hercules
Vider de grosses crapules.
Certaines avec particule.
(Les Trois Chandelles
Furent un temps un bordel)

Encore une fois sonner une heure belle
Où, tiens, Annabelle
Rencontrerait Marcel…

Mais pour Marcel
Et ceux de "la Manivelle",
C'était l'heure rituelle
Des chansons traditionnelles,
Confraternelles,
Et obsessionnelles :
"Les deux pucelles "
Et " Quand Margot achetait des quenelles"
Qui firent fuir les demoiselles.

De dépit, la pendule
Explosa en un monticule
De molécules.

 

Rédigé par Emma

Publié dans #burlesque

Repost 0
Commenter cet article

Quichottine 17/05/2015 16:05

Nous chantions en voiture... mes enfants pendant un temps comptaient les voitures selon leur marque ou leurs couleurs.

Merci pour ces pistes. :)

chaourcinette 15/05/2015 11:34

j'adore !! l'homme imprime au fur et à mesure ....surtout avec les D....exercice qu'il va faire cette semaine à l'atelier d'écriture ! bravo et bon we !

Solange 11/05/2015 16:04

Bonne suggestion, mais il y a un risque que le chauffeur s'endorme aussi.

Gérard 10/05/2015 22:38

après avoir compté les moutons...on passe aux chameaux ?

erato 10/05/2015 21:30

Très bonnes idées , tu les as bien mises en pratiques avec brio!!!
Douce soirée, bises Annick

Jeanne Fadosi 10/05/2015 15:25

bon je n'ai pas ce souci-là mais c'est bien emma de donner des pistes. Il vient un moment où l'on manque de ressources quand le trajet est long

Jackie 10/05/2015 10:00

Super… Merci Emma

almanito 10/05/2015 08:46

Eh bien dis-donc, de quoi dégourdir de dolents dinosaures et divertir des diablotins dissipés dans ce drôlatique dédale!
Je me suis bien amusée, C'est plein de malice et de poésie.

Tizef 10/05/2015 08:41

Bravo ! Je ne suis pas musicien, sinon ... j'aurais fait de ce joli texte, qui s'y prête bien, une chanson !
LOIC

Michèle 10/05/2015 08:00

Juju a de quoi s'occuper , son escargot, le jeu des planètes et puis surtout tes dromadaires hypnotiques (j'ai failli m'endormir !) mais il y en a un petit qui part de l'autre côté, il faut vite le faire
revenir ! bon dimanche Emma

jill bill 10/05/2015 07:22

Nous n'avons plus ce souci, à faire passer à nos enfants parents donc, merci Emma... ;-)