Frous frous

Publié le 20 Septembre 2014

pour les impromptus littéraires, la première phrase est imposée

Frous frous

huile sur toile 40x40, source ici (clic)

 

- Je jette à la mer mes dentelles !

- Quoi, Jojo ?
La pollution ?
250 ans à se décomposer ?
Mince alors, comme une cannette de bière ?

Bon tu m'lâches, Jojo, j'écris un poème, je vide pas mes placards.

Mais non, j'ai pas de dentelles, tu l'sais bien qu'j'en ai pas.
Tout c'que ton père m'a offert, comme dentelles, c'est une nuisette en nylon.
Rose ! Et il y a plus de 20 ans.
Et elle grattait.

Qu'est-ce tu dis ? (baisse un peu ta fichue musique)
400 ans à se décomposer, le nylon ?
Tu commences à m' gonfler avec ta science, Jojo !

Je jette mes dentelles à la mer, c'est symbolique.
Ça veut dire... ça veut dire... j'abandonne mes illusions, mon passé, mon esclavage, ou mes idées surannées.
Surannées, tiens ça c'est joli comme mot, tu trouves pas, Einstein ?

"par son jupon la femme, de l'homme trouble l'âme"
Par-dessus les moulins !
Je jette mes dentelles à la mer !
Je refuse les vieilleries qui sentent la naphtaline,
tout ce qui serre ou qui engonce,
gaines et baleines, porte jarretelles,
étendards racoleurs de la féminité asservie.

Tu dis, Jojo ?
Je suis mûre pour adhérer au femen ? Tiens c'est une bonne idée.

C'est pas ça que t'as dit ?
Quoi ?
Je suis TROP mûre ?

Et toi, grand dadais, t'as pas fini avec tes jeux débiles ?

 

Rédigé par Emma

Publié dans #burlesque, #dialogues avec Jojo

Repost 0
Commenter cet article

Jeanne Fadosi 24/09/2014 19:13

quel réalisme dans cette toile et quel surréalisme dans ce dialogue savoureux !

Solange 23/09/2014 14:08

Bien pensé ce texte et intéressant à lire comme toujours.

Quichottine 21/09/2014 19:55

Je trouve l'expression bien choisie... mais garde encore un peu de dentelles, Emma. :)
Très beau texte. :)
Passe une douce soirée.

carnetsparesseux 21/09/2014 10:22

Joli dialogue !

gag : overblog illustre ce beau billet avec des corsets et des jupons en solde (mais rien en nylon rose, j'en ai peur)

almanito 20/09/2014 20:59

De quoi être révulsée et en colère à vie, tu penses: du nylon rose!
Mais quelle horreur!
Je me suis encore bien amusée à te lire Emma, merci.
Quand à la toile, j'ai peine à croire que ce n'est pas une photo, tant elle est précise et réaliste!!!

Michèle 20/09/2014 18:16

Toujours autant d'humour Emma !! amitiés

Mony 20/09/2014 17:49

Au moins dans cette famille on se parle :) et c'est savoureux.

jill bill 20/09/2014 17:05

Je me souviens t'avoir emprunté ce tableau si réaliste emma... Ici savoureux dialogue de sourds, ;-)