Chagrin

Publié le 20 Août 2014

Dévastée.

Dévastée. Vaste.

Vide. Creuse. Une écorce. Une maison dont l'intérieur est bouffé par les termites, et qui s'écroule si on y pose la main.

Elle n'a pas de chagrin. Elle est bien au-delà du chagrin.

Le chagrin est un termite. Il lui a bouffé le cœur, la rate et le foie, et  les trucs qui pétillaient, les cerisiers en fleurs, et tout et tout,  tout le foutu bazar qu'elle avait à l'intérieur

  • T'as pas touché à mon gâteau, dit Céline, c'est ton anniversaire, quand même !

Alors elle mange, et sourit.

Elle est ce canard.

Petite elle a vu courir un canard décapité dans la ferme de l'oncle. En se dandinant.

Comme un canard. Mais sans tête.

Elle attrape des mots qui flottent dans le rien qui l'entoure.

Rubicond.

Hétaïre.

Pissaladière.

Jean Baptiste Poquelin.

Elle les malaxe, les enroule. Jean Baptiste Poquelin. Poquelin.

Elle contemple fixement ses mains. Moches. Tavelées.

C'est bien fait.

  • Ta musique dit Céline, ta musique, je n'en peux plus ! tu n'as pas autre chose que ce truc déprimant, et en boucle, c'est insupportable !

 

Alors elle coupe la musique.

 

Rédigé par Emma

Publié dans #romanesque, #chagrins et douleurs, #femmes

Repost 0
Commenter cet article

ladymiche 21/08/2014 16:11

Bonjour Emma,
Très triste l'histoire qui correspond si bien à ce beau dessin ...si triste et pourtant tellement vrai !
On voudrait la voir rire , se dandiner au son d'une musique plus gaie ...hélas, il en est ainsi, elle a trop souffert et ne réagit plus ...
J'espère que toi, tu vas bien . Bises de Milady.

chaourcinette 21/08/2014 10:56

superbe texte Emma ! et j'aime écouter de la musique en boucle....Mes chanteurs favoris ont tous l'âme en vrac, et souvent on me dit la même chose :" coupe cette musique ! tu entretiens ta déprime..." Faux......car lorsque j'écoute en boucle je suis plutôt d'humeur joyeuse ! lol!
Peut être que ça déprime les autres !!!

mireille du sablon 20/08/2014 21:04

...la musique accompagne la douleur et souvent l'apaise...
Bises de Mireille du Sablon

cathycat 20/08/2014 18:30

Je crois qu'il ne faut pas couper la musique, si triste soit-elle. Elle est comme une couverture qui aide à supporter le souffle glacé de la souffrance intérieure...

Pascale MD 20/08/2014 17:54

Le chagrin, quel émotion douloureuse.
Texte très poignant.
Belle fin de journée

Jeanne Fadosi 20/08/2014 14:49

un chagrin jusqu'à en être injuste envers ceux qui entourent ... en dépit de tout

almanito 20/08/2014 14:25

Elle coupe la musique pour ne pas que Céline entende son désespoir, tant il est impossible de le partager, tant il l' insupporte aussi. La plupart des gens fuient le malheur des autres.
Pourtant il est beau, ce Stabat Mater.
Pourtant elle est belle, cette femme qui ne voit plus les cerisiers en fleurs. A t-elle perdu un enfant pour que tout soit si vide autour et en elle?

Loïc Roussain 20/08/2014 10:09

Plus qu'un chagrin ? une désespérance.

chaourcinette 20/08/2014 09:54

j'adore !!

sophie 20/08/2014 09:42

Magnifique ton texte Emma. Tu as cette magie des mots qui enchantent, révèlent.
Ce texte me touche et j'aimerais trouver les mots pour expliquer la fatigue causée par la chimio...Ce n'est plus de la fatigue, c'est un écrasement comme si un skud s'abattait sur moi...Chienne de vie, je t'aime!

Quichottine 20/08/2014 09:28

Une tristesse que seuls comprennent ceux qui le sont aussi...
La musique... il ne faut pas la couper, elle remplace les mots qu'on ne dit pas.

Merci pour ce texte magnifique... et prends bien soin de toi.
Je t'embrasse très fort.

jamadrou 20/08/2014 08:10

Le chagrin a déjà fait son chemin. Il est sorti avec toutes les larmes qui ont du couler, a laissé place au vide au renoncement.
La musique était là pour donner un sens.
Ton tableau en noir blanc gris m'a dit tout ça, oh! que c'est triste Emma.

Mony 20/08/2014 08:03

On ne saura pas le pourquoi de cet immense chagrin mais il faut le respecter.
Les mots, la musique et doucement la foi en la vie reviendra...

Louv' 20/08/2014 07:47

Curieuse cette manie d'écouter de la musique triste quand on est dévastée. Comme si l'on puisait le chagrin au plus profond de nous-même, jusqu'à la dernière goutte afin de....rebondir ?

jill bill 20/08/2014 06:45

Que cette dame est triste comme cette musique.... pour un jour anniversaire mettons autre chose sur la platine... ;-)