Perdue dans la nuit. Cathzette

  • Emma

 

contribution au jeu lancé ici >>> clic

 

                           La nuit tombait comme une averse. La lune s'était parée d'une belle couleur sanguine annonciatrice de gelée prochaine. Elle n'avait pas peur du noir, cependant elle semblait vraiment perdue.

Elle avait maintes fois traversé l'invisible, il était impossible qu'elle se fut égarée. Pourtant cette sensation de solitude et d''absence de repères connus se muait en angoisse et finirait, pensait-elle par monter à l'abordage de sa raison. Elle avait déjà vécu, lors de ses voyages, des aventures périlleuses et gardait en mémoire l'image de situations où tout semblait hostile. Mais elle ne devait pas se laisser gagner par la panique. Elle essayait de se repérer parmi les arbres presque nus qu'aucun souffle ne faisait frémir, se dressant comme autant de piques effrayantes dans les ténèbres.

Elle pensait à celle qui l'attendait. Elle se faisait un sang d'encre, c'est sûr : il n'était pas rentré cet alter ego. Pouvait-il lui arriver malheur ?

Elle émit un sifflement strident, appel au secours, semblant dire « petite bête voudrait retrouver sa maison ». Dans le silence de la nuit retentit un autre sifflement, pas si lointain, doux comme un sirop de mélisse.

Se laissant guider par le son, notre petite âme perdue finit par apercevoir la cheminée sous laquelle, avec Dame hirondelle, elle avait construit leur nid.

 

Mony 15/01/2014 12:58

J'aime ce regard inattendu et j'aime les oiseaux, parfois si fidèles entre eux.

flipperine 13/01/2014 17:59

une belle histoire et c'est vrai qu'on est inquiet quand la nuit vient et que la personne ne rentre pas cela doit être la même chose chez les bêtes

Quichottine 13/01/2014 11:31

J'aime beaucoup... Merci à Cathzette pour cette belle histoire qui finit bien. :)

Nina Padilha 12/01/2014 19:03

Et voilà ! C'est super !
Bravo et bisous !

Michèle 12/01/2014 17:42

Très jolie histoire! c'est vraiment passionnant de voir où emmène l'imagination de chacun ! amicalement

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog