Le canon à vapeur.

pour Miletune, sur une image de Martine

 

Le canon à vapeur.

 

- Alors les gars, il ne vous semble pas bizarre ce sapin conique pointu comme un suppositoire ? Je pense que personne ne s'en doute mais en fait c'est un… un …? un canon à vapeur !

- Un canon à vapeur ? je fais, d'un ton étonné, pour faire plaisir à Papa, bien que je sois sûre que c'est encore une de ses blagues vaseuses.

Jacky, lui, il s'en fout, il fait la gueule, il est furieux que les parents l'aient trainé ici alors qu'il avait prévu d'aller chez Tom pour  jouer au " vengeur des abimes"

- Eh oui, les gars (apparemment, depuis sept ans, il a pas encore capté que je suis une fille), comment voulez-vous qu'ils nettoient une coupole pareille, à vingt mètres de hauteur, s'ils n'envoient pas de la vapeur sous pression ?

Papa est un inventeur dans l'âme. Pas vraiment réalisateur, mais concepteur, designer, inventeur, comique et comptable. Le nouveau Léonard de Vinci, elle l'appelle, Maman.

En fait, si on peut se taper la discute, là maintenant au milieu de tous ces gens qui grouillent et transpirent, où on est venus attraper la grippe, c'est parce qu'on a réussi (un vrai miracle de Noël, dit maman) à tomber sur  trois tabourets libres dans le stand de démonstration de la télé sans écran. Et je suis sur les genoux de Papa.

Du coup Maman donne son avis.

- à mon avis, dit-elle, pour nettoyer la verrière, ils doivent employer des équipes d'Indiens.

- des vrais Indiens ? je fais, d'un ton étonné, pour faire plaisir à maman

- mais oui on a vu un reportage là-dessus, il parait que les Indiens n'ont pas le vertige, et de ce fait ils sont très demandés pour les travaux au-dessus du vide.

- des vrais Indiens avec leurs plumes ? je demande.

- C'est ça, oui, dit Papa, ils volètent gracieusement sous la coupole sur des trapèzes, en sifflant, comme Vanessa dans la pub Chanel.

Et Jackie se réveille :

- Hep, renard argenté, tu  passes la brosse ? Loup agile a fait tomber la sienne.

 

J'en ai marre de la foule et j'ai mal aux pieds, et si on ne part pas tout de suite  on va louper Princesse Cindy sur Gulli. Il faut que je pleure, ça marche toujours.

Alors je pense à l'année dernière, quand ILS M'ONT PERDUE chez Ikéa, et que j'ai passé vingt minutes dans une petite salle, derrière l'accueil, avec un énorme vigile qui, pour me remonter le moral, m'a raconté une histoire qu'il avait lue dans le journal, où des gens avaient volontairement abandonné leur gamin de cette façon-là.

Alors je pleure.

 

Pastelle 26/01/2014 10:41

Toujours un plaisir de te lire... Excellent le coup des indiens nettoyeurs de coupole sur leurs trapèzes. Maintenant j'ai l'image dans la tête, c'est ravissant.
Moi j'ai réellement perdu ma fille à la braderie de Lille un jour, elle avait 6 ans. Le vigile m'a consolée en me disant que tous les ans il s'en perdait des dizaines, et qu'on les retrouvait toujours... En fait elle avait repéré un marchand de jouets et s'amusait tranquillement...

Carole 26/01/2014 01:02

C'est une question que je me suis toujours posée : est-ce qu'un enfant qu'on a "perdu" peut pardonner un jour ? C'est tellement violent, d'être "perdu chez Ikéa".

Pascale@nokomis 23/01/2014 20:18

Très jolies couleurs sur ce cliché, mais comme suppo, ça fait peur commème ;-)
Bonne soirée

Latil 22/01/2014 20:14

Je ne fais guère de soucis, là ou il a de l argent à gagner, il y aura toujours une entreprise pour nettoyer. Un canon à vapeur, la Verrière n y survivrait pas;
Amicalement Latil

aimela 22/01/2014 11:46

Ce n'est pas drôle les grands magasins , trop de monde, trop de musique ... La petite a raison de pleurer , ses parents vont sortir de cet "enfer".

Joëlle Colomar 22/01/2014 07:14

Surréaliste ton histoire dis-moi ! Les adultes bien plus déphasés que les mômes ! Passe une très bonne journée Emma. Bises amicales. Joëlle

flipperine 22/01/2014 00:01

ah les enfants n'aiment pas beaucoup certains magasins

Solange 21/01/2014 22:52

Toujours des idées originales bravo.

Louv' 20/01/2014 19:12

Alors je vais te dire un secret : ils emploient des alpinistes pour nettoyer !...Mais moi je préfère les canons à vapeur, ya pas photo. Excellent.

Mony 20/01/2014 15:27

Et dans quelques années ces souvenirs familiaux prendront tant de valeur dans le coeur de cette petite...

PARADISALIA 20/01/2014 09:09

Je souris à la lecture de cet épisode !!! Cette année, une chouette aux belles plumes blanches juchée au bout du sapin faisait l'admiration dans les galeries Lafayette, qu'on en oubliait de regarder la coupole !!! Bonne journée Bises

jill bill 20/01/2014 08:04

Sourire, excellent emma, comme d'habitude !

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog