les soeurs Karamazov

  • Emma
les soeurs Karamazov

Mon cher gendre

 

     Pardonnez-moi, Charles Edouard, de recourir à cette pratique désuète qu'est la lettre papier.

J'aurais pu vous appeler, c'est vrai, mais que voulez-vous, je suis de la vieille école.

Et puis j'ai besoin de temps et d'espace pour développer mon argumentation.

Or j' ai promis une prompte réponse à la demande que vous m'avez-faite lors de la soirée que vous avez donnée au manoir en l'honneur de la St Hubert. Soirée magnifique, soit dit en passant, où j'ai reconnu le goût et les talents de ma chère Mathilde, et votre science des grands crus.

Eh bien, pardonnez-moi, cher Charles Edouard, de ne pas y aller par quatre chemins, mais vous connaissez mon tempérament sans détour, c'est non !

Je sais bien que vous allez être contrarié, et sans doute même fâché, mais je vous prie de me lire jusqu'au bout.

J'aime beaucoup mes petits fils, vous le savez, et soyez persuadé que le moment venu, ils ne seront pas lésés dans mon héritage.

Mais non, il n'est pas possible, absolument pas possible que je leur laisse la direction de l'étude, comme Mathilde et vous le souhaitez.

Je sais, je le sais parfaitement, qu'ils en ont les titres et les compétences.

Mais enfin !

Est-ce que vous voyez la plaque dans l'entrée ?

Maitres

Romaric de la Joncquerie

Gauvin de la Joncquerie

Perceval de la Joncquerie

notaires associés

Si seulement vous les aviez appelés Pierre, Paul, Jacques ! Mais non, il a fallu que vous battiez le ban et l'arrière ban de vos ancêtres supposés ! Vous savez bien qu'on aurait tôt fait de les appeler "Roro, Gogo et Pépère", imaginez l'effet auprès de nos clients !

Mais passe encore ! Le problème est que les garçons sont non seulement identiques mais inséparables, toujours à la queue leu leu...

C'était charmant, je vous l'accorde, quand ils chantaient "les trois petits cochons" à la fête de fin d'année de l'école Ste Hildegarde ! Comme ils étaient mignons !

L'ennui est qu'ils le sont toujours à 25 ans. Vous les voyez apparaitre en haut de l'escalier de l'étude ? Mais les clients vont croire à un happening et applaudir !

Applaudir, mon cher ami, croyez-vous que cela soit compatible avec le sérieux de la maison?

Ces enfants sont faits pour le spectacle, Charles Edouard, ouvrez les yeux !

Je doute que vous sachiez à quoi ils occupent réellement le temps qu'ils sont censés passer à la fac, mais ma secrétaire m'a rapporté qu'un de ses amis les a vus, et fort appréciés semble-t-il, dans un numéro intitulé :"les sœurs Karamazov" qu'ils présentent chaque soir à " la grande Adèle".

Alors, malgré qu'il m'en coûte, mon cher gendre, j'ai décidé de laisser l'étude à mon neveu Thomas : il travaille avec moi depuis dix ans, et fait montre d'un sérieux qui fait honneur à notre belle profession.

Mais j'ai une proposition à vous faire, qui devrait convenir aussi bien aux garçons qu'à Mathilde et vous-même : je leur offre en compensation un vaste espace où ils pourront exercer ensemble un métier de luxe : fitness, mode, coiffure, enfin ce qu'ils veulent, je ne doute pas de leur imagination...

Donnez-moi votre réponse pour que je libère les fonds nécessaires.

A bientôt, mon cher gendre, et n'oubliez pas que nous sommes attendus samedi à la vente annuelle de vins hors d'âge du Tigers'club, il parait que notre ami ministre sera des nôtres.

 

france 30/01/2014 11:46

je viens te dire bonjour et j'espère que tu vas bien
je n'ai pas de soucis d'ordi mais de blog et que sur le mien et je commence par en avoir bien assez
Personne ne me réponds et ils s'en fichent assez et voilà c'est comme çà
Je viens de rire avec tes lignes et tu sais je vais te dire merci
j'en avais besoin car avec ce temps depuis deux jour les journées ont bien tristes
bisou bisou

france 22/01/2014 20:22

Petit bonsoir du soir
Je viens te dire bonsoir j'ai trop de soucis avec cet ordi
A bientôt bisou

france 22/01/2014 20:22

Avec mon ordi HIHIHIHI

Pastelle 27/12/2013 16:48

Drôle comme tout ! :)

Latil 10/12/2013 08:36

Une belle nouvelle, très bien écrite. Il est vrais que ne devient pas forcément notaire qui le veut. J avais un cousin qui avait embrassé cette profession. Il gérait les petites affaires de la famille. Feu ma Mère s en était plainte auprès de moi, car il n avait pas l art de faire avancer les affaires. Son successeur a réglé cela en trois coups de cuillères à Pot. Car mon pauvre cousin est décédé dans un accident de circulation: une autre affaire encore.
Bonne journée Emma
Latil

cathycat 07/12/2013 20:42

Oh que tu excelles en Madame "Prout ma Chère" !!!. Ta lettre est vraiment très drôle !... Et Roro,Gogo et Pépère sont vraiment incompris !!! :-) Bisous

flipperine 07/12/2013 00:27

amusant cette lettre

Sagine 06/12/2013 19:50

Emma, je viens de passer un merveilleux moment sur ton blog, à découvrir ou relire tes textes pleins d'humour. Quelle imagination !

Quichottine 06/12/2013 16:14

J'adore !!!
... et je suis morte de rire !

Passe une douce journée.

Michèle 05/12/2013 08:06

Ma chère Emma,
Quel bonheur, je suis aussi conviée à la vente du Tigers'club, nous pourrons enfin nous rencontrer, moi qui vous admire tant !
Bien à vous
Madame de

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog