le piano sous la mer...

 
Te souviens-tu  des rideaux de Schönbrunn soulevés par le vent,
et de l’ enfant en satin blanc ?
Te souviens-tu du pianiste ? 
Te souviens-tu du piano dans le ghetto ?
de la  ballade  en sol mineur...
de la  ballade  en sol mineur dans le  jardin sous la pluie, à Majorque ?
Tant de pluie !
Te souviens-tu du pianiste ? 
Du pianiste sans regard à la voix écorchée, Georgia, ô Georgia ?
Te souviens-tu de la leçon de piano sur la plage du commencement  du monde ?
Entends-tu le silence soyeux des grands pianos noirs qui gisent au fond des mers ?
Te souviens-tu des longues mains du pianiste qui déchiraient ton âme ?
 
 
 

Pastelle 29/08/2014 22:28

Magnifique en effet...

Lorraine 06/03/2014 10:41

Chère Emma, que d'émotion à te lire, à écouter la vidéo, à voir ce visage qui ramène tant de souvenirs. Ce n'est pas "Vaguement poétique", mais "plus que poétique": intangible, envolé comme une chanson sur la mer, et si profondément humain!
J'espère que cette fois mon commentaire pourra passer...

Lorraine

Mony 14/12/2013 11:56

Nostalgie et belle musique...

Bonheur du Jour 14/12/2013 07:32

On ne peut faire taire la musique. Il y aura toujours un piano quelque part.

flipperine 13/12/2013 13:55

le piano un bel instrument

Solange 12/12/2013 13:59

Magnifique,non il ne faut pas oublier.

aimela 12/12/2013 11:32

Un texte magnifique et une très belle vidéo, que demander de mieux :) Merci Emma

Nina Padilha 12/12/2013 09:19

Magnifique !

Quichottine 12/12/2013 08:37

J'espère qu'on n'oubliera pas...
Magnifique texte, Emma.

jill bill 12/12/2013 08:37

Oui Emma, oh oui...Merci, jill

Louv' 12/12/2013 07:13

Comment pourrait-on ne pas se souvenir ? Sous la mer ou dans un ghetto, les pianos sont immortels.
Superbe, Emma !

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog