dans un vieil album photo...

Jeanne Fadosi 31/12/2013 18:34

je n'ai pas le temps ce soir de lire tranquillement.
La citation de Louis Aragon est si vraie, raison de plus pour ne pas gaspiller les minutes en vaines querelles ... la plupart sont vaines
merci emma, à très bientôt sur nos blogs, et déjà à l'année prochaine

Quichottine 27/12/2013 23:54

Oups... j'ai lu sans la musique...
Mais je relirai bien sûr... à cette heure, mon ordi est muet.

J'aime tes calaméos mais il faudra que je me penche plus longuement sur tes recueils papier.
Bonne nuit, Emma.

Solange 27/12/2013 22:32

Très touchant ce récit, merci.

Carole 27/12/2013 22:21

Merci Emma, ce sont de très beaux récits qui bouleversent. Juste une question : pourquoi as-tu choisi Schubert et non Mozart (concerto pour clarinette) pour la musique ?

Mony 27/12/2013 14:25

Des instants de vie et de souvenirs dont je ne sors pas indemne... c'est d'une grande sensibilité et j'apprécie ce bel ouvrage. Merci Emma !

jill bill 27/12/2013 09:58

Je reviendrai lire à mon aise emma, dernièrement j'ai hérité des albulms de mon défunt papa, des photos d'hier et difficile de retenir mes larmes.... merci, jill

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog